10 aout 2008: Bilan carrosserie 1/2

Publié le par Jérome BC



Petite pause non pas dans mes travaux, mais dans les mises à jours présentant les dernières avancées, pour enfin vous dresser un succin bilan photographique de ce qui va occupper mes 6 prochains mois..., à savoir la carrosserie!!!!




*(Beaucoup de photos. Temps de chargement parfois assez long ou utilsez la fonction "actualiser" de votre navigateur)





Pour ceux qui n'ont pas tout suivit, mon ID19 P est du 16 aout 1966...
A titre anecdotique, elle fait donc grossomodo et involontairement partie des 500 dernières DS/ID à moteur 3 paliers, ainsi que des 500 dernières DS/ID montées en LHS (Sept 1966 = sortie de l'ID19 B à moteur 5 paliers + LHM).

Pour être plus précis, il s'agit d'un modèle appelé par certaines revues techniques ID19A, mais j'ai bien l'impression que Citroën n'a jamais nommé ainsi ce modèle... (bien que F. Sabatès dans "Le guide de l'ID" la nomme lui aussi ID19A... )

Une petite bibliographie de l'ID19 1965-1966, concoctée en son temps par mes soins, est dispo
ici .

Si coté moteur, c'est un poil particulier avec ses 81CV, coté carrosserie l'ID19 1965-66 reste tout à fait classique et commune aux DS/ID 1962-1967.

Pour en savoir encore plus, je ne saurais que vous recommander la superbe bible qu'est le site http://www.nuancierds.fr.

Revenons-en à ma carrosserie...
J'ai la quasi certitude
, à une exception pret, qu'elle est intégralement d'origine.
Quelques étiquettes 66 étant là pour faire foi, mais il faut avoir l'oeil.



Par-contre, les 2 vitres coté chauffeur sont manquantes car cassées:




Afin d'etre encore plus précis
concernant sa robe, mon modèle est sorti d'usine en AC119: Gris Cyclone. Teinte disponible pour les DS/ID années-modèles 1966 et 1967.
En option, a été monté de fines baguettes GH en inox poli sur la ligne inférieure.

Plus d'infos ici
(http://www.nuancierds.fr/AC%20119%20Gris%20Cyclone.htm) !


A ma grande surprise, toujours sur ce superbe site, mes petits travaux sont même mis en avant dans cet article présentant la sortie de grange d'une bien belle DS19 1966, boite méca et "Gris Cyclone"...:  . (http://www.nuancierds.fr/INT%20gris%20cyclone%20rouge.htm)

Que d'honneurs!


Mes plus chaleureuses salutations au Dr Danche ainsi que toutes mes amitiés professeur Petriman!





En avant donc pour une revue détaillée de l'ensemble de ma carrosserie, avant découpe...

Attention, je vous préviens...:  c'est long et fastidieux!!!





Comparé au reste de l'Id, j'ai la chance que la carrosserie soit relativement saine... J'ai bien dit "relativement"...!
Déja, cet autre angle de vue en dit un peu plus long sur l'aspect exterieur...





Mais l'amateur éclairé de DS et ID sait que ce n'est pas tellement l'état l'exterieur qui compte... et qu'une revue en détail des parties inférieures révèlera forcément de la corrosition plus ou moins perforante...











    AILE AV Droite:






Bel aspect exterieur...





Vestige...

Age...??? ... 42ans...!!!







Pas de corrosion perforante pour la face interne...






Bien que la partie inférieure commence à présenter un murissement certain...







Murissement certain, trahit par la présence d'un petit trou de rouille sur la face externe...
Il y a fort à parier qu'après passage de la brosse métallique, ce ne sera plus un petit trou de visible, mais une multitude...!





Bref, le remède pour l'aile avant droite sera donc la greffe d'une tôle de réparation de sabot exterieur D.










     AILE AV Gauche:




Pour l'aile Av gauche, c'est idem que pour la droite!!!







Passage de roue impéccable...
Tout ce qui est "bavettes" sera biensur changé pour du neuf...





Tout comme les indicateurs de direction, optiques & cerclages chromés que je ne possède pas encore.







Seront changés également pour du neuf les silenblocs, ainsi que les gaines d'aération...








Très prisé chez les jeunes ménages de souris, la gaine de ventilation d'ID ou DS...
Allez savoir pourquoi, ce type de logement devient très difficile à trouver de nos jours...
La confection d'un nid douillet y était pourtant aisée avec peu de moyens... Idéal en 1er logement!







Sabot intérieur...






Et exterieur...
La corrosion perforante est là plus visible que pour le coté droit.







Le remède sera identique...: greffe d'une tôle de réparation de sabot exterieur d'aile Av gauche.













     PORTE AV Droite:








Panneau exterieur un peu marqué par de profondes rayures, mais rien de bien grave...

Le bas de porte ext. laisse paraitre à l'avant et à l'arriere des traces de rouille... Rien de percé pour l'instant, mais cela cache à tous les coups quelques points de corrosion perforante sur le bas de panneau...







Vue coté intérieur...






Poignée quelque peu fatiguée... A changer tout comme quelques lèves-vitres eux aussi cassés. 







C'est là où ça fait mal...!!! 
Classique de chez classique sur une ID (ou DS!), la corrosion des bas d'intérieurs de porte...

Déja le porte-joint, vous l'aurez compris est à changer...






A l'avant comme à l'arriere de la porte, il n'en reste plus grand chose...

Mais on peut egalement apercevoir que sous le porte-joint..., c'est pas joli-joli non-plus!!!

Dans 99% des cas, si le porte-joint présente des signes de faiblesse, il y a fort à parier qu'en dessous ce soit encore bien pire...



En fait, c'est l'arbre qui cache la forêt...:


  Apeine le porte joint est soulevé, le reste vient avec...
Le métal y est entierement corrodé... Tout ne repose que sur de la rouille! 


Bref, pas 36 solutions...



Ce sera donc la greffe d'un kit de réparation d'intérieur de porte AvD , sur lequel sera pointé en final, le porte-joint.











     PORTE AV Gauche:








On prend les mêmes et on recommence...!






Sauf que pour cette porte-ci, la corrosion perforante est bien visible sur le bas de panneau extérieur!





La face interne présente un coup déformant sur sa partie basse intermédiaire avant & arrière.
Les plastiques d'étanchéité sont d'origine et semblent ne jamais avoir été décollés.







Le mal se révèle véritablement en soulevant le joint...







De loin..., ou pourrait la croire pas trop mal...






De près, c'est une autre chanson!!!





Aux mêmes maux, mêmes remèdes...:


La greffe d'un kit de réparation d'intérieur de porte AvG sera donc tentée...
Devrait s'en suivre, si tout c'est bien passé, le pointage du porte-joint .











     PORTE AR Gauche:







C'est peut-etre celle qui presente le mieux de toutes, coté exterieur.
Une nouvelle fois: méfiance...!!!







La face interne est bien moins potable...









Grosse déformation au niveau de la poignée intérieure.






Coup déformant sur la partie inférieure...
Admirez également le porte-joint et ce qu'il cache...!






Légère corrosion perforante sur sa partie avant, dirons-nous...






Et petits points de rouille sur sa partie arrière....







Ça commence à devenir une habitude, mais la punition sera la même que pour ses consœurs...:
Greffe d'un kit de réparation d'intérieur de porte ArG + porte-joint.








     PORTE AR Droite:



Vous aussi vous avez remarqué?
Si une DS ou une ID à une porte d'abimée, c'est toujours la porte arrière droite!!!


Mon ID n'échappe pas à la règle...!






Large déformation du panneau exterieur...
Entrée de garage mal négociée...? Refus de priorité à droite...??? Je ne saurai vous dire... 





La face intérieure n'est pas des plus fraiche....






Alors que je croyais que l'ensemble de la carrosserie était d'origine, surprise...!
En déshabillant la carrosserie, je me suis aperçu que c'était là, la seule piece rapportée.
C'est en enlevant les petits plastiques que la 1ere couche de peinture est venue avec, laissant apparaitre une teinte plus ancienne...
Normal..., il s'agit là d'une porte arrière droite!!!   :))




Quelques belles bosses également, mais là n'est pas le plus grave...






Le plus ennuyeux se situe plus sur l'arrière de la porte...
Le fond de porte est carrément sorti de la feuillure du fait de la déformation du panneau exterieur...




Avant donc de découper la portière pour lui greffer un kit de réparation d'intérieur de porte ArD + porte-joint, il faudra redonner au panneau exterieur sa ligne.

Tout ce qui est découpe, ajustage, pointage ect. sera effectué par mes soins. (Avec les conseils avisés de mon big pote Thierry, qui a déja pratiqué ce type de greffe...)

J'essaierai, dans la mesure du possible ,de détailler au mieux les opérations ici-même.


Par-contre, tout ce qui est remise en ligne des panneaux extérieurs ect. sera confié à Serge, Carrossier-Peintre de mon village... 
C'est également lui qui me fera la peinture finale, même si théoriquement c'est moi qui irai poncer les éléments...








J'arrete là pour l'instant le bilan de carrosserie...
Reste pas grand chose: Capot Av, malle Ar et jupe Av...! Mais ce sera pour une prochaine fois!




Je reviens quelques instants sur les tôles de réparation que j'ai acheté pour la carrosserie de mon ID...

J'ai pris l'ensemble chez Cit'Art.





Je trouve le kit de réparation de bas intérieur de porte tres bien fait.
Cela va me demander de longues heures d'ajustement, mais le dessin est tres bien respecté.






Sur le site http://www.citart.com , les kits de réparation que j'ai pris portent les références 140-022 (G) ,140-023 (D) pour l'avant et 140-062 (G), 140-063 (D) pour l'arrière + 140-030 (Av) et 140-070 (Ar) pour les porte-joints. 





Voici quelques photos supplémentaires et plus détaillées d'un kit classique...
Au hasard (allez savoir pourquoi!), j'ai choisi le kit pour portière arrière droite...
Je vous laisse juge de la très belle qualité de ces refabrications:




















l existe aussi d'autres kits où le porte-joint est déja pointé sur la tôle inferieure. Ils portent les reférences 140-024 (AvG), 140-025 (AvD), 140-064 (ArG) et 140-065 (ArD).













C'est bien beau tout ça me direz-vous, mais greffer des tôles de réparation sur des portières, ça n'se fait pas à la super-glue....




Pas panique! Tout est prévu!!!
Le 5 juin  dernier, c'était mon anniversaire... et ma petite famille s'est cotisée pour m'offrir l'appareil qui me permettra de venir à bout de ma restauration...: à savoir un MIG!!!





Voila donc la bète en version photo catalogue, qui m'a été offert...

( Dispo dans une grande chaine de brico. Voir  ici )

Ce n'est pas un poste pro, mais je pense que l'on a affaire là à un bon compromis... 

Trois avantages que l'on peut lui trouver en tant que particulier:
1- Ce branche sur du 220 Volts  et non 380V comme bcp de postes pros.
2- Fonctione en Gaz/No-GAz => ce qui veut dire que pour des travaux nécéssitant un moins grand fini, on peut passer en fil fourré et donc sans gaz... Plus économique qu'avec fil plein et gaz.
3- Tout le "consommable" tel que buses, galets d'entrainement, fil plein ou fourré etc. se trouve facilement.

Pour être complet, en négatif je dirais que ses points faibles se situent particulierement du coté de l'entraineur de fil, qui parait tout de même assez fragile...

Pour ma part, je lui ai très vite fait les modifs suivantes:
-Changement de la pince de masse pour une pince digne de ce nom...
-Installation d'un détendeur pour grosses bouteilles d'Atal (Argon+CO2)...
-Changement du galet d'entrainement 8mm et buse de sortie 8mm et fil 8mm montés d'origine, pour du 6mm...
- "Poissage" du galet d'entrainement...
- Pulvérisation d'anti-adhérent soudure de la buse et du bec.



Je n'avais jamais soudé au MIG..., seulement à l'arc classique...
Le MIG, c'est pour moi la révolution!!! ça ne colle pas... ça ne perce pas ou presque... excellent...!!!!
De plus, je me suis offert avec un masque LCD à teinte fixe...!
Vive le 21ème siècle!







Après quelques conseils théoriques prodigués par Serge (Le Carrossier-Peintre de mon village!),
je m'amuse comme un petit fou à pointer ou souder tout ce qui me passe sous la main...!!!

La synthèse des conseils est assez simple:
-L'intensité de soudage est déterminée par 2 paramètres: la vitesse du fil et la distance de soudure.
Plus le fil défile vite, plus l'intensité est grande... Donc si on perce sur de la tôle fine, en baissant la vitesse,  ça va mieux... mais il y a aussi la distance entre la buse et la tôle qui rentre en jeu!!! Plus on s'éloigne, plus l'intensité baisse.. on joue justement sur cette distance selon le travail que l'on execute...: on aura tendance à s'approcher pour pointer, et au contraire s'éloigner pour remplir un trou par exemple.
-Après, il faut s'amuser et vider des bobines... et des bombonnes...!!!!

Petit conseil en passant, concernant juste les MIG CEVAL: avant de mettre l'engin en route en appuyant sur le bouton "on" , bien controler à l'oreille la sortie de gaz lors de l'appui sur la gachette... autrement, sans gaz ou avec trop peu de gaz, paté garanti !!! (vécu!)

Bref, ma technique s'améliore grandement et ce de jour en jour!!!
Aucun problème, je suis pret à faire feu sur la carrosserie!!!
J'en suis d'ailleurs presque à regretter de ne pas m'être occupé de mon chassis tout seul...
Mais bon... c'est ainsi et je ne vais pas réécrire l'histoire!!!
Je vais donc me consoler avec "seulement" mes éléments de carrosserie...!  :))
Je place la barre très haut, mais je pense m'en sortir...


On verra bien dans les épisodes à venir!



A suivre donc!