05 aout 2007 Fuite moteur + ponçage jantes

Publié le par Jérome BC


gifs_voiture-103.gif



C'est reparti!

Apres quelques vacances bien méritées, retour au travaux!!!

Il faut aussi que j'avoue esperer faire le tour du jardin avec l'Id avant le mois de septembre...!

Avec le boulot, ça va etre serré... Mais il est toujours bon d'esperer!





Malgré l'absence, à mon retour moteur et boite de vitesse fonctionnent toujours à merveille!






Par contre, la fuite sous le collecteur d'admission que j'avais signalé ne s'est pas arrangée...







De dessous, rien de visible....







La vue ci-dessus n'est pas possible à l'oeil nu..., à moins de jouer du miroir...

Pas jolie-jolie....

Un peu mystérieuse d'ailleurs comme fuite..., car il s'agit d'une fuite... d'huile....!

Hors en théorie, il ne circule pas d'huile dans le collecteur d'admission!!!

Un mélange essence/air oui!  Liquide de refroidissement également...! mais pas d'huile!




Apres quelques tergiversations et grattages de tête avec mes potes hierry et Theddy, on a avancé 2 hypothèses...


En regardant plus précisément sur mon ancienne culasse, on peut y apercevoir un petit trou sous le trou principal d'admission... Ce trou communique avec  ce que j'appelerai la "chambre d'admission" (entre le collecteur d'admission et les soupapes)...
Et visiblement , la présence de ce trou semble servir d'évacuation... en cas de présence d'huile par exemple!!! d'autant que le joint est à cet endroit troué également....





Car si l'on regarde de plus pres le collecteu
r...






La présence de cette fente correspondant avec le trou de la culasse nous fait dire que l'huile vient à coup sur d'ici...

Maintenant pourquoi?

Deux solutions:
    =>1 -Lors du remontage des soupapes j'ai tres abondamment aperger d'huile... Le surplus aurait coulé par là... ???

    =>2 -L'un des sièges de soupape d'admission est défectueux et il laisse passer de l'huile... ???

à l'heure qu'il est, j'ai plutot l'impression que ça ne fuit plus... Mais bon... mon coté défêtiste me fait tout de meme pencher pour la seconde hypothèse...

Seul le temps nous donnera la solution avec la persistence ou non de la fuite....
 
Mais vos commentaires sont les bienvenus!








gifs_78.gif

gifs_voitures050.gif



Travail de titan lorsque l'on veut en faire un maximum soit meme, la préparation des éléments telque les jantes par exemple...


Pourtant, j'ai bien été aidé par l'ami Cyril qui ayant ses entrées à la SNCF, me les a rendu avec le plus gros de fait avec dérouillage, appret et peinture blanche antirouille...  Je suis bien heureux de ne pas avoir eut à les gratter!!!! Merci Cyril!

Mais avant une mise en peinture définitive, il me fallait tout de meme les poncer entierement pour gommer les petits défauts qui subsistaient telque petites coulures ou marques d'accroche, et aussi afin de casser le brillant afin d'avoir une bonne accroche...






Ponçage à la main au papier de verre 180gr et 240gr...
Comptez une bonne heure par jante...
A multiplier par 5!









Votre serviteur dans ses oeuvres... (à l'ombre!)












Puis dépoussiérage dans les règles.... Direction ensuite la piece à peinture pour application d'un appret garnissant...





Par ailleurs, la peinture que j'avais faite sur le filtre à air ne me convenait pas du tout... On pouvait beaucoup trop apercevoir des "yeux" dans la peinture dus à de l'eau dans le compresseur...

Apres un bon ponçage, il va etre apprété au garnissant afin de repartir sur de bonnes bases...







Tréteaux de fortune dans la piece à peinture pour recevoir les jantes.... (j'ai choisi de ne pas les peindre suspendues, mais en 2 fois... coté face, puis coté pile...  plus pratique surtout pour gerer l'éclairage lors de la mise en oeuvre...)





Voila c'est fait!!!
Ouf!
Les 5 jantes sont enfin pretes à être apprétées!!! C'est ce à quoi je vais m'atteler dans les prochains jours...

Franchement, le ponçage des jantes, c'est pas ce que je préfère...!!!
Va pourtant falloir s'y faire, car encore quelques séances m'attendent!







Une couche d'appret garnissant RM...
Puis ponçage (encore!)




Pour finir par 2 couches de peinture époxy finale (AC102) de chez RM également.



J'en profite pour par ailleurs donner les références du noir à chassis époxy que j'utilise (
Patrick and sons ,désolé pour le retard !)

Il s'agit du noir à chassis epoxy "Chassimix" de la gamme "Quartz" de RM
(voir
ici )

On peut notamment y lire:



                                                       ***************************

"QUARTZ

La ligne brillant direct de R-M pour poids lourds, bus et véhicules utilitaires


CHASSIMIX
, résine de mélange anticorrosion qui associée au coloris souhaité, permet de peindre en adhérence directe sur tous les supports acier et ce, en supprimant l’étape d’apprêtage."


                                                          ***************************


Tout du moins que j'utilisais... car RM vient de mettre aux normes ses peintures... Ce noir a chassis ce fait rare... mais il reste des stocks! Comptez 27 euros/kg auquels il faut rajouter le diluant (pas trop cher) et le durcisseur (cher ! 56 euros/L ! mais avec un litre, on fait quasiment 10 kg de peinture...)


Bien que de tres bonne qualité, le nouveau noir à chassis (graphit HD non réferencé encore sur le site RM) est tout de meme pas aussi bien que le "chassimix", alors dépéchez vous si ce n'est trop tard!





gifs_metier-09.gif




















       nouveau_dossier_wua02mrr-1.gif                











Publié dans Travaux

Commenter cet article

Eric DS 22/01/2012 12:25


Bonjour


Pour complèter, on peut dire aussi que les gaz comburés une fois dans la pipe et tubulure d'admission doivent être consommés, ce qui n'est plus le cas quand le moteur s'arrête, ces gaz vont
condenser en refroidissant et l'essence va couler par ce trou.


Il y a donc l'excès à froid lors du démarrage mais surtout lors de l'arrêt les gaz "prisonniers" doivent refroidir.


L'essence vaporisée à chaud ainsi que le reniflage d'huile toujourssous forme de vapeur à cahud  vont en refroidissant devenir liquide et s'accumuler en point bas il faut donc avoir en point
bas un point d'évaucation.


Les gaz prisonniers ailleurs sans point bas évacuable sont un soucis, comme un cylindre rempli là ça condense et retourne dans le carter moteur venant à la longue "polluer" l'huile, par oxydaton,
encore une raison pour utiliser une huile peu volatile pour renifler cette essence et la brûler, et d'avoir des frèquences de vidange courts.


La fente ou les trous incluant tube et durite pour ramener ce condensat au sol, sont souvent colmatés, lors des déposes on constate souvent des accululations de dépôts ressemblant à de la résine
sale.


Lors des comaltages les condensats ne sont plus évacués et viennent polluer d'autant plus l'huile.


Eric DS

jerome BC 12/08/2007 12:35

Salut tout l'monde! On est dimanche matin, & je prends 5 minutes pour vous répondre avant de vite repartir au boulot... (ben oui, meme le dimanche! Faut dire qu'au mois d'aout, les festivals etc. battent a plein régime donc les émissions en extérieur ou les enregistrement de concert se succèdent!!!) Mais j'ai tout de meme un peu avancé dans mes travaux ( tôt le matin ou (tres) tard le soir!); un résumé devrait etre publié dans les jours qui viennent... Pour revenir a mon histoire de fuite, à force de tourner le probleme dans tous les sens, je pense avoir compris le pourquoi du comment..., et ce en partie grace à vos commentaires!!! Rosaire ecrit ci-dessus: "...souvenez vous par exemple sur traction, a la partie la plus basse du collecteur ADM, il y avait un tube en cuivre d'environ 15 cms avec le bout pendant rétréci et calibré, ce tube avait une double fonction: en marche normale le calibrage permettait une prise d'air additionnel,prise en compte dans les calibrages des gicleurs de ralenti et de marche, la deuxième fonction consistait a evacuer le surplus d'essence dans le collecteur,lors d'un "noyage", ou lorsque on arrête le moteur, et qu'il règne une pression de carburant trop élevée, ou le pointeau du carbu pas suffisament étanche, ou le niveau de cuve de celui-ci trop haut..." Sur le 3 paliers de l'Id, je sur et certain que cet orifice a exactement la meme fonction. Le trou montré par la fleche donne tout de suite dans ce que j'ai appelé la "chambre d'admission".  Il traverse le métal sur 1cm et y debouche, c'est tout. D'ailleurs, si l'on regarde la photo d'un des premiers moteur 5 paliers, on peut remarquer que le collecteur d'admission est muni d'un tube servant justement à ce qu'espliquait Rosaire: "a evacuer le surplus d'essence dans le collecteur,lors d'un "noyage", ou lorsque on arrête le moteur, et qu'il règne une pression de carburant trop élevée..." Une autre chose qu'il faut aussi savoir, c'est que avant chaque démarrage a froid, j'avais surement la mauvaise manie d'actionner 3 ou 4 fois de suite l'accélérateur ... On peut d'ailleurs tres bien entendre le pchitt de l'essence arrivant dans le corps principal du carbu... A tous les coups, cette manip est de trop... Et la fuite que j'ai sous la pipe d'dmission n'est à mon avis  que des restes de ce surplus d'essence envoyé a chaque nouveau démarrage... et comme je ne fais tourner le moteur qu'une dizaine de minutes , 1/4 d'heure au plus, pas assez de temps pour permettre a ce surplus quotidien de s'évaporer... C'est une hypothese... A present je n'actionne plus le carbu avant de démarrer, et visiblement, la fuite (qui n'en est pas une!) semble disparue... A suivre pour voir s'il s'agit bien de cela... Encore une fois merci pour vos commentaires qui font bien avancer mes reflexion et mon apprentissage! A tres bientot! anti_bug_fck

CARDINI Rosaire 08/08/2007 22:52

Pour ma part, je présume que votre pseudo fuite est normale, souvenez vous par exemple sur traction, a la partie la plus basse du collecteur ADM, il y avait un tube en cuivre d'environ 15 cms avec le bout pendant rétréci et calibré, ce tube avait une double fonction: en marche normale le calibrage permettait une prise d'air additionnel,prise en compte dans les calibrages des gicleurs de ralenti et de marche, la deuxième fonction consistait a evacuer le surplus d'essence dans le collecteur,lors d'un "noyage", ou lorsque on arrête le moteur, et qu'il règne une pression de carburant trop élevée, ou le pointeau du carbu pas suffisament étanche, ou le niveau de cuve de celui-ci trop haut, donc vivement déconseillé d'obstruer, les traces huileuses sont a rechercher,coté reniflard (partiellement bouché) ou niveau d'huile moteur trop haut, ou carburant vieux et dénaturé??. J'espère que mes lumières vous aideront. Cordialement.

Cyril 08/08/2007 13:06

@ Jerome : Uzerche , je n'ai pas pu m'y rendre....Désolé !;o)

HP 08/08/2007 02:53

vui, vaut mieux finir les jantes avant de monter les pneus, et rouler sur les jantes même dans le jardin c'est pas une bonne idée. et puisqu'il y a de l'aprèt prêt, autant l'utiliser aussi pour le filtre à air, logique.Si t'es sûr que le trou débouche dans le conduit d'air (chambre distributrice, chambre collectrice étant un non-sens, ou plus exactement un "mauvais sens"), c'est de l'huile venant soit des soupapes juste à coté, soit du bas moteur via reniflard. Mais venant du bas-moteur la vapeur d'huile serait aspirée par le moteur, ou quand le moteur chaud est arrété elle resterait dans le filtre ou en tout cas coté extérieur du carbu (forcément fermé). Il faudrait que vraiment beaucoup d'huile coule par un joint de queue défectueux pour arriver jusqu'au trou dans la chambre non? vu que le siège est + bas que la chambre et que suivre le guide de soupape obligerait l'huile à remonter, ce qui ne se fait pas quand on est une huile honnète (ou alors en quantité infime via la tension de surface (et encore)).Ce serait plutôt, à mon avis, de l'huile venant du bas-moteur aspirée par le circuit de recyclage qui se colle aux parois de la pipe et de la chambre puis coule, une fois le moteur arrété, vers le point le + bas de la chambre, où devrait se trouver le trou si c'est ça (voiture horizontale). mais c'est du chipotage pour pas grand chose en quantité.Ou c'est de l'huile mélangée à l'essence dans le réservoir (ou de l'essence tellement éventée qu'il ne reste que la partie la + huileuse, mais je ne sais pas si le moteur prendrait).ou ils ont prévu une rupture possible d'un conduit ou chambre d'eau dans l'admission et leur idée est de lui permettre de couler dehors plutôt que dedans pour ne pas pourrir le moteur? on peut se souvenir que le moteur 3 paliers dérive de celui de la traction et qu'a l'époque (sans antigel ni le + souvent sans pompe à eau) c'était peut-être une précaution jugée utile?mais alors, pourquoi c'est de l'huile qui coule...pour faire propre, idéalement, il faudrait mettre un tuyau d'évacuation, donc boucher la fente, percer et mettre un embout (en force ou vissé)

HP 07/08/2007 09:56

j'ai jamais compris pourquoi tu veux des jantes impecc pour faire le tour du jardin, ou un filtre à air parfaitement peint. enfin pourquoi pas ;o)pour le trou sous la pipe d'adm, ce n'est pas une histoire de siège. ce serait au pire des joints de queue de soupapes, mais j'en doute fort, l'huile provient du petit trou, pas de la pipe. ce trou n'existe (apparament) pas sur un moteur 5 paliers, et je n'ai pas la doc pour un 3 paliers. faudrait voir s'il débouche sous le couvre-culbu, je pense que oui. ce n'est pas un surplus d'huile lors du montage, à moins que t'aies littéralement remplit le compartiment à raz bord. mais même dans ce cas il y a des trous pour laisser l'huile redescendre jusque dans le carter après avoir lubrifié les poussoirs. possible qu'il y en ait un peu qui aura coulé doucement dans un mini-trou (coté intérieur du compartiment) lors du "remplissage".existe-t-il un reniflard dans le couvre-culbu? il ne me semble pas. dans ce cas ce serait simplement une mise à l'air pour compenser les variations de pression de l'air dûes à la chaleur dans la partie culbuteur de la culasse. en supposant qu'a froid l'huile d'époque était trop peu fluide pour un bon équilibrage des pression par les trous de descente d'huile. comme il y a des vapeurs d'huile quand le moteur est chaud, elle rentre dans le trou intérieur, se condense et coule, + par gravité que par pression. si j'ai raison on pourrait le boucher sans souci.habitue-toi à ponçer, y a des mètres carrés de carrosserie à faire :Da+, bon courage pour la suite :)

Jérome BC 07/08/2007 23:43

Salut HP!Tss, tss... tu dis: "j'ai jamais compris pourquoi tu veux des jantes impecc pour faire le tour du jardin, ou un filtre à air parfaitement peint. enfin pourquoi pas" Voui... c'est sur... mais tant qu'on y est, le moteur fonctionnait avant travaux aussi! C'était pas la peine de se donner tout ce mal...! ; et puis... les jantes..., elles ne menaçaient pas de tomber en poussiere... j'aurais pu les laisser comme ça! : ) non, plus serieusement, c'est sur que j'ai nul besoin d'avoir des jantes peintes pour faire le tour du jardin, loin de là...! Mais comme ces jantes trainent depuis un bail et qui plus est sont sans pneus, il fallait bien les terminer un jour ou l'autre!!! En plus , j'en ai pas d'autres!!! Quant au coup du filtre a air, c'est certain je n'en ai pas besoin pour faire le tour du jardin! Mais c'est plus un soucis d'economie de peinture... Tant qu'a faire de l'appret garnissant autant faire tout ce que j'ai sous main... Faire des petites quantités quant tu peints au pistolet, c'est pas méga économinique car mine de rien t'en perds pas mal & en plus tu te fais ch.... pour pas grand chose (nettoyage etc...).Voila voila...! Concernant ma petite fuite, je me suis mal exprimé: c'est effectivement pas des sieges de soupape que je voulais parler mais de l'étancheité des queues de soupape...Je confirme: cette rainure et trou sont bien une "mise à l'air" de l'ensemble d'admission. Le "DE" etant dépourvu de reniflard, il n'y a plus qu'un recyclage des gazs par le manchon de filtre a air (specifique id 65-66) . Sur certains 5 paliers, il y en a d'ailleurs meme certains avec un tube de mise à l'air de l'admission!Plus j'y refléchis, plus je pense qu'il doit s'agir d'un joint de queue de soupape d'admission qui n'a pas retrouvé sa place correctement...A suivre...Merci HP de faire avancer le schmilblique!A bientot!

Cyril 06/08/2007 07:45

Content de te relire !Je vois que tu n'as pas chomé !Bravo !Cyril

Jérome BC 07/08/2007 23:46

; )Au fait Cyril, c'était comment Uzerche?