Electro-zingage "maison" (récapitulatif)

Publié le par Jérome BC

23/01/2006



Je suis tombé sur une méthode d'electrozingage "maison":

 http://perso.wanadoo.fr/terres.ciel/zinguage.htm

....et tant qu'a faire, tel Geo Trouvetou, j'ai voulu tester... ne serait-ce que pour l'anecdote...!


 


 




(un article "pas à pas" est à présent dispo ici )



 

 
















Avant...                                                         Après....!









Cet après midi donc...:




6€  de zinc pour faire le Chlorure et les anodes, 1€ d'acide chloridrique, 3€ d'eau déminéralisée, 2€ une bassine, et un générateur de courant emprunté au boulot (sinon, j'avais pensé à une vieille alim de PC)


    




























Petits morceaux de Zinc, pour faire une fois dissouts dans l'acide: du Chlorure de zinc...








Voila ce qu'il reste du zinc après 10mn... il faut continuer à rajouter du zinc  jusqu'a ce que l'acide soit "neutralisé" (c'est a dire qu'il ne bulle plus et qu'il ne ronge plus le zinc mit)...







Visserie déja passée dans un bain de 12h dans l'acide phosphorique dilué (acide "alimentaire"= coca-cola)








Puis brossée au touret, et trempé 1 mn dans l'acide chloridrique (dilué avec un peu d'eau), puis attachée avec du fil de fer (à défaut de cuivre)

Tel quelle, la visserie est jolie, mais en moins d'une année, la rouille réapparaitrait....







10l d'eau, le chlorure de zinc qui sert  d'électrolyte, le générateur reglé à 12V & 1,5A, une ampoule branchée en serie.... les anodes sont de chaque coté, envelloppées dans du tissus en coton... (on ne les voit pas sur la photo..., sorry...)




au bout de 3/4 d'heure...: bof...










Je passe à 16V &  2A.... pendant une heure...






Et voila le résultat après passage à la brosse métallique douce...:


Génial... ça marche!

...la visserie à un rendu moins lisse que la visserie electrozinguée par Bruno avec une méthode pro,  mais au moins elle est  protégée et non rouillée!!!

 

    




 

 

 

 

 

Je vais tenter d'affiner la méthode... Si vous avez des suggestions ou des commentaires, n'hésitez surtout pas...!!!

 

 

 

                                                               

 

 

 

 



24/01/2006 


Je continue dans la chimie...
Deuxième essai ce mardi soir d'electrozingage, en modifiant quelques petites choses...






Boulons de 8, bien connus sur les id et ds...


Après une nuit dans l'acide phosphorique...


Après l'acide phosphorique, les boulons sont passés à la brosse du touret, dégraissés à l'essence "F", puis trempés une minute dans l'acide chloridrique.
Cette fois-ci je change mon systeme d'accroche, en utilisant une réglette et du fil de cuivre.
Chaque boulon à son fil.





Détail des anodes (reliées au +), placées face à face...

Le bain electro est le meme que la veille; je pense qu'il doit fonctionner au moins une dizaine de fois, ensuite il faudra refaire du chlorure de zinc et changer l'eau déminéralisée.


Vous remarquerez,  je me suis organisé un petit coin pour mes bidouillages...!!! Il faut dire que l'établi est souvent occupé et légerement envahit de divers  outils et  pièces...



Je choisis cette fois-ci de les laisser 2 heures à 16 Volts et 2
Ampères...



Ces tensions et  intensités, n'ont pas l'air d'etre l'ideal... Le zinc se fixe certes assez rapidement sur les boulons , mais de la limaille se forme également.




A ce moment là, je me dis que mes boulons sont fichus...
 



Comparés à ceux de la veille...:
...le zinc s'y était déposé beaucoup + finement ("molléculemenent" parlant...)


Passage a la brosse douce de la perceuse.


Beaucoup d'irrégularités sont aussi dues à la rouille qui avait bien rongé certains filets et même têtes..., j'avais volontairement utilisé des boulons bien fatigués.



Le résultat est en fait pas si mal..., les boulons se vissent sans probleme; mais le coté "granuleux" est à corriger...


Je rappele que c'est un boulon de  8 mm...! ici, il est sacrément grossit...!Tout de même, ce 2eme essai est moins concluant..., les boulons sont protégés, mais je suis moins satisfait du résultat .

L'auteur du site "Terre.Ciel" (pionier internet de cette méthode d'electrozingage!) m'a bien redit par mail qu'il avait obtenu ses meilleurs résultats avec une intensité de 1 Ampère.
Aux vues des boulons du jour, cela se confirme: en reduisant de moitié (voir plus...à tester) l'intensité et en augmentant la durée d'electrolyse, j'obtiendrai un electrozingage bien plus lisse...
























On ne s'improvise pas electrozingueur du jour au lendemain...! mais je suis persuadé qu'a l'avenir se sera plus réussi...













 



 26/01/2006:
                                                                  



Voici quelques précisions concernant l'electrozingage que mon Ami Bruno m'a envoyé par mail...
C'est redoutablement bien expliqué...
Il faut dire que Bruno m'electrozingue des boulons...,  ...de façon professionnelle...! (et gratuite!)









Salut Jérome,
C'est au sujet de tes "limailles". Elles sont dûes à ce qu'on appelle
"l'effet de pointe". Les ions zinc se déposent plus et plus vite là où
l'intensité est la plus forte, donc là où il y a le moins de matière ( =
le  moins de résistance), donc dans les angles et au bout de tes fils.
En fait, ta "limaille", c'est du zinc quasi pur.
Bref, cela veux bien dire que tu y es allé trop fort sur ton deuxième
essai. Tu jongles avec (au moins) cinq paramètres importants: la masse a
traiter, la concentration en zinc de ton bain, l'acidité de ton bain,
l'intensité appliquée, le temps de traitement. Je penses que tu dois
figer le plus de paramètres "figeables" possibles pour tes essais, car
d'autres entrent en ligne de compte, dans une moindre mesure: la forme
de tes pièces, leur composition chimique, la position des anodes par
rapport aux pièces a traiter, la qualité du contact cathode/pièce a
traiter, et que sais-je encore... Vu la "faible" taille de ton
installation (je parle en masse traitée), ces divers éléments risquent
d'être plus influants que dans celle que je connais (35-40KG toutes les
90min).


Ton paramètre le moins maitrisable est la concentration en zinc du bain
(trop compliqué à mesurer chez soi), plus tu l'utilises, moins elle est
forte, tu devras donc jouer sur les autres pour y pallier. Tu peux te
fournir en papier ph pour maitriser l'acidité de ton bain dans des
boutiques photos argentiques (à vérifier), tu es bcp trop acide pour
espérer se fournir auprès des aquariophiles!. Les autres paramètres sont
facilement mesurables.
Pour arriver à maitriser ton installation, je te conseille donc:
- de traiter toujours la même masse, quitte a rajouter des chutes de la
même matière que tes pièces, + ou - 5 % d'un traitement à l'autre, vu
tes volumes, ça fait déjà bcp (attention à la précision de ta balance,
on est aux limites des balances de ménage!).
- de faire ta dissolution de zinc dans l'acide toujours de la même façon
(même marque d'acide, même lot de fabrication c'est mieux!, même tôle de
zinc, mêmes volumes).
- de conserver un historique de tes bains. L'idée étant de te remettre
dans la même configuration quand tu va renouveler ton bain (ce serai
bête de perdre toute l'expèrience acquise parce que tu n'a plus la même
concentration de zinc dans ton bain!).
- de toujours commencer un traitement avec le même ph. Plus de détail
sur la maîtrise de l'acidité plus tard, moi et la chimie, ça fait au
moins deux! Je pense qu'il devrait évoluer vers le neutre, mais c'est du
pur "pif", si c'est le cas: ajout d'acide, bien mélanger, attendre un
peu, mesure ph, si tu a mis trop d'acide remet de l'eau et ainsi de
suite. Attention, à chaque fois que tu rajoutes du liquide, tu diminues
la concentration en zinc, donc le temps de vie de ton bain.
- de limiter l'effet de pointe. C'est bête de perdre de la concentration
pour en faire de la "limaille". Dans ta config "deuxième essai", tu
pourrais utiliser des fils de cathodes plus longs, dénudés au milieu
(pour ligaturer tes pièces), et faire sortir les bouts du bain (comme
ça, pas de dépot de zinc intempestif!).
- de faire ce que tu veux pour l'intensité et le temps de traitement,
mais de garder une trace de tes essais (avec le blog, c'est pas le plus
compliqué!).



Pour l'élimination de tes vieux bains, tu les vides sur les plantes de
ton voisin que t'aime pas (les plantes bien sûr!). Effet garanti!
Non, sérieusement, c'est une activité à rejets très polluants (metaux
lourds plus acide = pas sympa ni pour les paquerettes, ni pour les p'tit
veaux, ni pour tes gamines). Le moins que tu puisse faire, c'est
d'enlever le maximum de zinc. Tu branches un vieux bout de ferraille à
l'intensité maximale dans ton vieux bain pendant toute la nuit (a
surveiller au début quand même!). Tu filtres, et tu amenes le tout à la
déchetterie rayon batteries!

Je te donnerais plus de détails sur la gestion de l'acidité (a me
relire, je suis de moins en moins persuadé qu'elle puisse bcp évoluer
dans ta configuration, mais c'est pas mal de la surveiller).

A bientôt

Bruno






Génial !!!      Merci Bruno!






Tres important le recyclage!















Voir aussi l'exellent site d'Othello et sa page sur l'electrozingage (professionnel).
J'imagine (et il l'écrit...) que lui aussi passe beaucoup de temps à préparer sa visserie... et bien + que celle d'une simple id...
Mais de là à atteindre la qualité de ses restaurations, il y a du chemin...!



Un grand bravo à lui!







                                                                                                                                                        




28/01/2006:


Electrozingage essai n°3:

Fort des conseils de Bruno, je récidive une 3 ème fois...




 
Filtrage du liquide electrolytique pour éliminer les limailles.

 


Afin d'avoir un bain d'elctrolyse non gelé, j'en chauffe une partie, afin d'avoir une température de départ de 20C°.



Visserie du jour qui va être traitée... certains avait été vernis (boulons de 8, pédale d'accélérateur)


5 heures dans l'acide phosphorique...



puis passage a la brosse du touret...


accrochage aux fils et trempage dans de l'acide chloridrique 2minutes.


 




Electrolyse de 2 heures, avec une intensité de 1 Ampère. Comme U=RI, la tension se retrouve  de 4 volts.






Les dépots ont été moins importants, mais largement suffisants pour protéger...

A ce stade, la méthode professionnelle voudrait qu'il y ait un traitement de "passivation". C'est notamment a ce stade que la couleur serait ajoutée. J'attends de plus amples expliquations de Bruno....


Résultat très satisfaisant (j'en ai polis que 2 pour l'instant...)


Dommage, l'apn déraille en macro... dès qu j'y arrive , je mets un gros plan non flou...

 

 


29/01/2006

En plus net !!!

Toujours ce petit coté granuleux, mais bien plus fin sur ces derniers boulons de 8.





Comparé a un boulon electrozingué par Bruno (méthode pro) :


Celui de
8 (G): fait maison...
Celui de 12 (D): fait Bruno...


On distingue bien les petits "grains"..., mais pour du fait "maison" c'est plus qu'honnète...!!!
...et beaucoup de temps passé tout de même...



 



07/02/2006:





Je voulais faire des tests de zingage sur des pieces un peu + grosses... Un collier d'échappement de DS et sa visserie feront l'affaire...


Ils vont passer la nuit dans l'acide phosphorique dilué (40%)... à suivre...

 








09/02/2006:

                                    

Zingage:

 

(tous les essais sont ici )




Apres donc, une nuit dans l'acide, + un brossage,



10 Volts,
1,2 Ampères...





mais cette fois-ci pendant 4 heures! (ici, il n'y a pas de risque de "boucher" des filets de boulons...)











De la limaille friable est présente,  formant des "cristaux"






Apres polissage:







Encore une fois, je suis surppris... le resultat est vraiment pas mal! 
Mais je rappele aussi que ce n'est que du zingage, (la méthode pro comporte + d'étapes). Il vont très certainement ternir dans le temps... De plus il s'agit de pieces d'échappement... ( de DS)



19/02/2006:


Mini séance d'electrozingage:



Avec les  températures fraiches de ces temps ci, il arrive qu'il gèle dans la grange... Le bain electrolytique n'étant pas à base d'alcool (mais de chlorure de zinc!) a lui aussi gelé...

 

Avec les  températures fraiches de ces temps ci, il arrive qu'il gèle dans la grange... Le bain electrolytique n'étant pas à base d'alcool (mais de chlorure de zinc!) a lui aussi gelé...

Afin de savoir si cela l'avait altéré, j'ai fais un tout petit essai avec 3 boulons, quelques écrous et une rondelle: 


 Toujours la même méthode:

 Passage à la brosse du touret,

 

 c'est joli mais suffirait d'une semaine bien humide, pour que la rouille réaparaisse...

 

 Accrochage aux fils de cuivre...

Gants obligatoires pour éviter que de la transpiration n'empèche la dépose du zinc...

 

 Par précaution, petit trempage dans l'essence "F"...

 

 

 puis une minute dans de l'acide Chlorhydrique.

 

 Puis bain pendant 2 heures=> 10Volts, 1.2 Ampères.

 

 

 Au bout de 2 heures, je retire les écrous et laisse encore un peu les boulons qui au niveau du filetage paraissent avoir moins pris...

 

 

2h30 en tout pour que les boulons semblent "corrects".

 

 

 Il n'y a plus qu'a polir à la brosse douce...

Visiblement, le gel n'a eut aucun effet sur mon installation!

Je me pose tout de meme la question sur la durée de vie du bain d'electrolyse et des anodes...?

le temps et l'experience le dira!

 



 
 
 
 



20 fev 2006



Petit retour sur la visserie zinguée malgré le bain d'electrolyse assez ancien:



Avant...


pendant...


après...!


Le résultat est bon, la visserie est protégée, mais l'épaisseur déposée de zinc semble moins satisfaisante car + faible pour cet essai...  Je pense que je fais refaire de nouveau du chlorure de zinc, et recycler ce bain (decheterie, rayon batterie).







28 fev 2006:





Petite séance d'electrozingage...


Ecrou, rondelles et ressort d'un bon diamètre... (commande de vitesses que je souhaite remonter)








Petit bain après brossage...
(c'est toujours le meme bain electrolytique, je pense le changer ainsi que les anodes d'ici peu)





Mais cette fois-ci, ils ne vont pas rester dans le bain une à deux heures, mais toute la nuit!
Je regle  l'intensité à 1 Ampère, pour une tension de 4 Volts...
L'observation des premieres heures, me conforte dans ce choix d'une tension faible: le dépot a l'air de se faire tres finement, mais plus régulierement...
Resultat a suivre...!
 





01 mars 06:




Pendant donc 12 heures, ces pièces sont restées dans le bain de zingage à une tension de 4V et une intensité de 1A.
C'était la chose qu'il ne fallait pas faire! (fallait bien que ça arrive!)

Ce n'est plus de la limaille autour, mais apres tout ce temps passé, des cristaux...




sous les doigts, les critaux ne s'éffritent même pas...



Par contre, la couche de zinc, parait assez épaisse...




Après passage à la brosse (douce et dure!)
Les résultat, n'est vraiment pas joli, une couche épaisse très granuleuse s'est déposée de façon non uniforme... à un endroit (entre les flèches) , le zinc n'avait pas adhéré... ça m'apprendra aussi à dégraisser systématiquement...
Je n'abandonnerai pas sur un échec! d'autant plus que j'ai ces boulons et rondelles en double...
Pour le prochain essai, je pense faire le contraire, question temps. Plusieurs fois une quinzaine de mn entre coupées de pause... (tjrs avec les mêmes valeurs)
Autre facteur, la température dans la grange n'est vraiment pas élevée: 2C° ces temps-ci...

















15 mars 2006

 

Electrozingage:

Gilles V. m'avait suggéré de mettre un petit moteur dans le bain de galvanisation, afin de mettre en mouvement le liquide eletrolytique, pour peut-etre éviter les amats de limailles de zinc, et peut-etre à mon avis, rendre le dépot plus homogène... (voir commmentaires)

J'ai donc bricolé un petit moteur de tracteur téléguidé (merci aux enfants de mon collègue Jérôme R. !)

En me creusant un peu la tête, j'ai désaxé son mécanisme d'entrainement pour en faire un petit touilleur partiellement étanche... Avec variateur et lampe témoin svp...!!!

Je l'ai testé, il marche tres bien et il rempli tres bien son office!

 

 Il aurait fallu que je tourne d'un 1/4 de tour la photo, pour que l'on comprenne mieux son fonctionnement, mais en gros, le tout est suspendu au petit liteau de bois; ce qui est gris à droite ( cylindre + pale) etant immergé...

 

 

 Dès demain, je ferai le test de ma bidouille lors d'un zingage complet de quelques boulons...

C'est fou comme je peux m'amuser d'un rien...! Merci Gilles!

 A suivre!

 





15 mars 2006



Electro-zinguage:


Comme expliqué  hier, j'étais curieux de voir les resultats du zingage avec la méthode du petit moteur créant un courant (pas electrique!) dans le bain d'electrolyse...


Meme pour Madmax, ils n'auraient pas fait mieux!!!







J'ai repris les écrous et rondelles et ressorts ratés lors du dernier essai... (ici)






Apres un bain d'acide Clhorhydrique (un bon 1/4 d'heure) il sont ressortis nickels.
 (je pense que a présent, pour la visserie, je vais plutot prévilégier ce traitement...)



Puis 2 heures dans le bain en les changeant de sens toutes les 20 mn...
Remarquez mon petit moteur qui dans son coin "touille" le liquide bien gentiment!
Bravo et merci Gilles pour l'idée!


Après un peu plus de 2 heures,  je les ressort:  les dépots paraissent moins grauleux et plus uniformes...



Apres polissage à la brosse métallique douce, le résultat est vraiment très bon! (dans la réalité, ils sont bien blancs brillants! pas dorés!)
Dommage que mon apn, ne soit pas tres doué pour la macro, car ce coup-ci se révèle tres satisfaisant.

Certes, il y a toujours le coté un peu granuleux de précédents éssais, mais j'ai l'impression que cela est plus uniforme.
La méthode est validée! Je continuerai avec mon petit moteur et le bain d'electrolyse en mouvement...

A noter aussi qu'avant cette séance, j'avais filtré les 10 litres de liquide au filtre à café... ce qui explique peut-etre l'absence de limailles.
Le bain, reste pour l'instant le meme depuis le début... je n'ai toujours aucune idée de sa durée de vie...





              
24 mars 2006



Histoire de me disssiper..., une petite séance de zingage d'un raccord 2 voies (6,5/4,5)!
Quelques photos "avant / après":





Je commence à maitrisé mon petit procédé...






 

3 petits bains de 40 mn chacuns entre-coupés de passage à la brosse!

 


Publié dans Travaux

Commenter cet article

sebastien 17/08/2015 17:39

Bonjour j'ai apprécier votre méthode de galvanisation, mais je voulais savoir si vous avez une astuce pour zinguer les partit cachées d'une pièce, par exemple un vis avec une rondelle non retirable laisse une partit non recouverte, merci

Zingage 07/02/2013 01:08


Du très bon boulot félicitation !

LEFEBVRE 24/01/2013 20:44


Bonjour ,


pour le zingage, les pointes que vous constatez et que vous devez éliminer à la brosse pourraient certainement etre réduites par une inversion de polarité de temps en temps , essayer 10% du
temps. Les pointes vont "émettre" vers la plaque avec la polarité inverse tout comme elles se forment sur les aspérités de surface en polarité normale .


Bon courage et tenez moi informé des résultats

laurent 30/05/2012 16:57


j'oubliais pour le sechage des pieces dans de la scuire


a+

laurent 30/05/2012 16:55


bonjour


pour faire plus de piece en meme temps et avec une meilleur repartition du zinc


il faudrai que tu te fabrique un tonneau troué dans lequel tu mets tes pieces


evidement l'interieur du tonneau est electrifié tu fait tourner ton tonneau à l'horizontale avec un moteur d'essuis glace


il faut changer de place ton annode régulierement


dans un bain chauffé a 20°


tu n'a plus besoin de tenir tes pieces avec du cuivre qui sera de toute façon galvanisé


autrement un petit sablage avant galva et moins risqué que la meuleuse ou brosse et plus efficace


pour la finission toujours dans un tonneau tu mets tes pieces avec de la granulle de bois et de la pate a roder tu laisse tourner


épicétou


a+


 


 

Jérémie 22/05/2012 09:18


Bonjour,


Tout d'abord, félicitations pour votre blog extrêmenent bien réalisé, très utile pour d'autres restaurateurs!


Je compte tenter sous peu la méthode d'éléctrozingage, seul persiste un doute: après le  trempage des pièces à zinguer 2 min dans l'acide Choridrique (pas encore testé, donc peut-être une
bête question :p ), est-ce que vous les séchez ou les rincez? Ou bien rien du tout?


Dernière chose: selon vos observations, c'est finalement un trempage de plusieurs fois 15min dans le bain + un brossage entre chaque bain, qui donne les meilleurs résultats?


Merci, cordialement,


Jérémie N.

alexis 29/11/2011 23:44


 


je suis un professionnel du traitement de surface (polissage et zinguage chromage) et de la restauration aussi.


il y a enormement de choses a savoir pour obtenir un traitement correct, ton rendu je l'obtiens sans avoir a brosser la pièce (il y a des produits auxquelle tu n as pas accès et les
parametres correct).Tu feras, quoiqu ilarive un travail d'amateur et si tu connais le prix d'un zinguage tu te casserai s pas la tete...


 


attention de ne pas traiter des pièces qui entrent dans la securité du véhicule car il peut y avoir une fragilisation de l'acier.


 


Pour le dezinguage de l'acier 10 minutes dans l'acide chlorydrique  suffisent.


Et n'oublie pas que tu utilise des produits extremement polluants qui sont soumis a reglementation hyper strict au iveau des effluent usés....


 

DUMETZ 14/03/2010 18:36


Bonjour, j'applique l'électrozingage pour la restaurations de motos anciennes mais je ne parvient pas à trouver le bon  compromis:
j'ai une alim 12V, 600MA (chargeur bateriede moto) , chlorure de zinc ok, electrode ok.....je laisse en trempette et la pièce devient toute noire, un dépôt "gras" et noir se forme....

le souçi viendrait il du fait que l'intensté soit trop faible?
Merci de votre réponse.
Jacques


zakaria 02/02/2009 01:45

bonjour ;Vraiment trés intéressant, et bon travail, félécitation.j'ai une question a poser ; je travail sur le grillage galvanizé , la méthode pour le moment est le soudage de fil galva , et je pose la question est ceke je peux zinger un grillage de galvanisé (déja galvanizé), si nn kel genre de fil je vé l'utilisé. merci

fulvio 08/08/2008 13:11

Bonjour, Je suis italien (de Rome) e sont désolé par mon  français ma je l'avais étudié à l'école. d'environ une année ne zincature seul et j'ai lu ce beau site aujourd'hui. J'ai utilisé la méthode avec de l'acide chlorhydrique et une batterie de voiture chargeurs. je ne use autre eau mais le composé à prévenir les dépôts de poussières et ajouter peu de savon à vaisselle et une glucosante: utiliser un petit morceau de colle alimentaire (en Italie appelée "colle de poisson" et est acheté dans les supermarchés et est utilisé pour le sucré manger) quelqu'un utilise une solution de glucose (acheté dans une pharmacie c'est  utilisé pour des malades sont ceux des bouteilles de verre qui a mis le liquide dans les veines), mais cela je ne l'ai pas jamais prouvée. Je Utilise de 12V et sur 4A dans un petit bocal en verre d'un litre de trempage une pièce à la fois pour environ 10 15 minutes. Les résultats ne sont pas belles comme le dernier, mais vos expériences sont satisfaisants.

événements poker 24/07/2008 13:12

très interressant tout ça !bonne continuation

Pierre BUYSE 18/07/2008 23:23

Bonjour à tous,Vraiment trés intéressant, beau travail.Pour le décapage des pièces : je suis étonné que vous ne parliez pas du décapage électrolytique ?Est-ce incompatible avec le zingage ?Merci par avanceSincères salutationsPierre

Barn 23/05/2008 18:02

Bonjour à tous, J'ai essayé les deux methodes de zingage :- en milieu acide- en milieu alcalinIl n'ya pas photo, ca marche beaucoup mieux en milieu alcalin : plus rapide, dépot beaucoup plus homogène, et zingage de pièce complexes (formes convexe/concave avec des trous etc...) beaucoup plus aisé.Pour réaliser le bain, - je dissous d'abord le zinc dans l'acide chloridrique pour faire du chlorure de zinc. - Je prépare une solution de soude avec de la soude en paillettes. - je verse petit à petit la solution de chlorure de zinc dans la solution de soude. - Le précipité d'hydroxyde de soude se forme aussitôt, et en ajitant se dissous. - J'arrête lorsque le précipité ne se dissous plus et je filtre.L'electrolyse se fait avec un dégagement gazeux sur la pièce, contrairement à la solution en milieu acide.La pièce sort zinguée terne, et un très léger brossage à la brosse metallique douce donne alors un très joli brillant lisse, sans rugosité.Ceci pour des intensités jusqu'à 25A/dm² de surface à traiter.La préparation de la pièce est d'ordre 1 dans la reussite du zingage... j'experimente encore différentes solutions de décapage/degraissage/derouillage, pour les pièces usagées...Bon courage et merci de m'avoir donnée toutes ces idées !

hervee 09/02/2008 19:16

Tres tres mais alors tres interssant, je crois que je vais essayer des le WE prochain.

valoteau 19/11/2007 20:12

pour ma par j'ai essayé votre methode pour des pieces solex.et même sans passer dans l'acide phosphorique , direct essence f ,et acide chloridrique.ça marche, merci.par contre j'ai encore quelque irrégularitées.j'ai des photos si vous voulez pour des idées de montage.

anthony 13/11/2007 17:33

j aurai souhaité savoir ou vous etes procuré le zinc,je ne trouve pas ce style de barre dans les grandes surfaces de bricolage. et bravo pour votre blog,vraiment tres explicite.

sam--16 11/10/2007 01:25

Si ça interesse des personnes, je peux vous dépanner en  traitant vos pieces pour des petites quantités!sam--16@hotmail.fr

Jérome BC 14/10/2007 01:29

Tres sympa Sam, Merci!Je garde ton mail sousle coude, on ne sait jamais!

Sam 11/10/2007 01:20

Bonjour!Si je peux me permettre quelques petits conseils....Il est important d'avoir une piéce bien propre, pas de graisse, pas de calamine ni de rouille.Pour enlever la graisse, ben un bon detergent avec de l'eau de chaude et frotter un peu!  (pendant 5 min)Bien rincer aprés  dans de l'eauPour le decapage (calamine et rouille) :Tremper les pieces dans un  solution d'acide chlo. C'est à dire de diluer l'acide dans l'eau pour avoir une solution à 40% (c'est l'idéal, pour 1 litre vous mettez 40 cl de chlo et 60 cl d'eau du roinet)Les temps de decapage c'est 1500 A 2200 seconde  pour des pièces peu calaminées ou rouillées.De 2200 à 3600 seconde pour les pieces fortement calaminés et rouiller . (On peut monter jusquà 4500s )Attention la chlo n'enleve pas la peinture!Si vous êtes perfectionniste, aprés le decapage, renettoyer les pieces avec le detregeant comme dans l'etape 1 (vous  pouvez même faire une electrolyse au detergeant !!!!)Pour chaque etape n'oublié pas de rinçer dans de l'eau !!!!, surtout avant et aprés le zinguageVoila votre piece est propre et prete. N'attendez surtout pas pour zinguer. Faites le aussitôt!  Concernant le le zinguage, vous avez enomement trop de cristaux autour de vos pieces!!!! changer la solution! . Votre solution est trop chargé en zinc et non homogénes!!!!Préféré de travailler avec de la soude caustique.Vous mettez de la soude caustique, de leau et du zinc. Attendre min 24 H à Temperature ambiante (25° c'est mieux). Vous pesé votre morceau de zinc avant  et toute les 12h vous pesez ce qu'il reste...Pour la soude, l'idéal c'est d'avoir 15O g/l de soude. Donc si vous prenet de la soude pour déboucher la tyauteries, regarder sur la bouteille pour savoir combien ils ont mis de soude (il vous reste plus quà faire un petit calcul)  L'idéal c'est d'avoir en zinc 17 g/l  mais à 10  et 11g/l ça marche bien .Ensuite la regle, c'est 2 Ampere pour 1dm² de surface à zingué pour 2000 s .Important : il faut agiter votre bain en permanence pendant l'electrolyse (avec de l'air comprimé c'est pas mal !)Voila je crois que je vous ai dit l'essentiel! (désolé pour les fautes d'orthographe).Vous voir si prés du but je n'ai pu m'empecher de vous aider!Bonne experience!

GAUTIER 17/12/2015 23:21

Bonsoir,
Très intéressante votre solution d'électrozingage en milieu alcalin.Pouvez-vous m'indiquer si l' anode reliée au + de l'alimentation est en zinc.La concentration d'ions zinc dans l'électrolyte diminue-t-elle ou est-elle maintenue constante par la disparition progressive de l'anode en zinc ?
Cordialement

Jérome BC 14/10/2007 01:27

Salut!Merci beaucoup pour ces précisions forts forts interressantes!!! on sent de la pratique et du vécu! Bravo!!!J'avais un peu mis de coté le zingage maison, mais voila qui me remotive pour de nouvelles expériences!Encore merci!

doude 01/10/2007 08:37

merci,pour  toutes ces experiences de moteur a  eau, taper  éconologie  dans  google ,il y a un forum d'experimentateur , entre autre d'electrolyse  embarqué( genre  " utopia") voir aussi  : Quant'home

Jerome BC 01/10/2007 07:46

Bonjour!Moteur dopé à l'eau....???!!! fort interressant! N'hésitez pas à communiquer une URL, je serais curieux de découvrir cela!Pour revenir au nickelage, je ne connais pas trop... Le principe est le meme, mais pas les ingrédients... visblement ça à l'air un peu plus complexe... le ph du bain d'electrolyse est a bien surveiller...voici un scan d'un catalogue d'alp-diffusion, qui commercialise un petit kit (tres cher!) qui peut-etre peut vous inspirer...(?)n'hésitez pas à nous faire part de vos experiences!A bientot!anti_bug_fck