07 Nov 2008 Réparations portières Av.

Publié le par Jérome BC





gifs_91.gif




Voici peut-être le plus long article de tout ce blog...!!!
Tout du moins en nombre de photos... C'est assez énorme, largement plus d'une centaine!
(N'hésitez donc pas à utiliser la fonction "rafraîchir" de votre navigateur, si tout ne s'affichait pas...)

Attention...: allergiques aux détails et aux gros plans sur de la ferraille, passez votre chemin!


Car voici donc - en version détaillée!- , la greffe sur mes deux portières Av. (en attendant l'Ar.!) de kits de réparation intérieur, ainsi que la réparation des bas de panneaux de porte exterieurs, rongés par la rouille.

C'est une grande première pour moi... Jamais fait ça...! De près, comme de loin...!

Tout au long de mes travaux, peut-être l'aviez-vous remarqué, j'ai toujours tenté d'en faire un maximum moi-même... Pourquoi donc alors ne pas en faire de même avec la carrosserie...?
Mouai... sauf que ce coup-ci, la barre est vachement haute...!

Mais bon..., lorsque l'on sait prendre son temps, aucune montagne n'est infranchissable..., et par définition: tout savoir-faire peut s'acquérir.... (!) hum-humm... n'est-pas...?

La méthode Coué pour me rassurer...: "Je vais y'arriver... je vais y'arriver...je vais y'arriver... je dois y'arriver..."
Mon grand ami Thierry (qui a déjà pratiqué ce genre de greffe) et Serge (le carrossier-peintre qui aura a charge la peinture finale) pour les conseils théoriques... Et voila que je me jette à l'eau...!!!
Je dois avouer avoir tout de même passé quelques nuits difficiles, les 1ers jours... depuis ça va mieux!

Soyez tout de même indulgent quant à mon travail et mes explications, même si je pense m'en être pas trop mal sorti... Je suis technicien son à Radio France... pas Carrossier!

Cet article tente de résumer comment j'ai mené les opérations... et seulement cela.
Il existe très certainement bien d'autres méthodes, mais là n'est pas le sujet.

Voici donc comment j'ai procédé, et non-pas comment il faut procéder:


_00002.jpg
Déjà présentées ici, mes portières Av sont "relativement" bien conservées malgré leurs 42 ans...





_00005.jpgToute fois, sous les porte-joints des intérieurs de porte, le métal sain n'existe plus vraiment... mieux vaut tout changer.





_00007.jpgPour tenter de réparer les dégâts, il existe des kits vendus comprenant 3 tôles neuves préformées... 

Les miens proviennent de chez Cit'Art.

Ils portent les références 140-022 (G) ,140-023 (D) pour l'avant et 140-062 (G), 140-063 (D) pour l'arrière + 140-030 (Av) et 140-070(Ar) pour les porte-joints( => "sertissage de bas de porte" sur le site).

Comptez 50 € par kit (les 3 pièces sur haut de la photo) et 7,5 € pour le porte-joint.




gifs_78.gif



A savoir:
J'ai oeuvré en premier sur la porte Av D, puis une fois celle-ci quasiment finie, sur la portière coté chauffeur.
Toute fois, pour des raisons pratiques et afin d'être le plus complet possible, vous retrouverez indiférrement des clichets de l'une ou l'autre portière.






_00012.jpgPremière réjouissance: faire sauter les vieux porte-joints.
Méthode classique: foret à dépointer et burin plat... Le plus dur étant de trouver les points de sertissage sous la rouille.






_00013.jpgLes ravages commencent à apparaître au grand jour!






_00015.jpgAprès brossage...






_00014.jpg






_00001.jpg Mise en position de la grande tôle neuve.

La grande tôle est la plus importante des 3. C'est elle qui doit et qui va me servir de gabarit tout au long de la greffe.
Les petites tôles vont être modifiées, voir torturées, mais jamais la grande tôle.

La seconde opération va être le traçage de la ligne de découpe, que je ne dois surtout pas faire au hasard...




_00002.jpgBien plaquée en place, je fais mes 1ers repères de découpe à 3 mm du soyage de la tole neuve...



Soyage (Joggling) : Le soyage est une embase en forme d’escalier dans la tôle. Il est utilisé par lors d’assemblage par recouvrement et pour rendre les bords rigides. Il peut être effectué aussi bien sur les bords droits que sur les bords arrondis, ou suivant un contour quelconque.





_00003.jpgPuis je tire le trait à la pointe à tracer...






_00036.jpgPour la découpe, j'utilise un disque à meuler très fin, de 1mm.






_00004.jpgA partir de maintenant, plus moyen de reculer!!!
Le 1er coup de bistouri est fébrile, mais se passe pas trop mal...
Bien entendu, je coupe sous le traçage effectué.






_00005.jpgA l'avant, je fais très attention à la profondeur de coupe afin de ne pas aller trop loin et surtout trop profond...






_00005.jpg...du fait de la présence des montants avants de structure de porte, sur lesquels se vissent notamment gonds et cales de réglage le cas échéant.






_00002.jpgLa porte se retrouve donc éventrée tout du long....






_00006.jpgPuis je finis de l'ouvrir à la meuleuse... comme une vulgaire boite de conserve.






_00004.jpgA l'avant, je contourne le montant à l'intérieur  en coupant en diagonale...






_00003.jpgPuis pour achever cette première étape de découpe, je vais finir par une coupe tout le long du bas de porte, au dessus de la feuillure.






_00007.jpgGloups... voici donc ce que ça donne...
Et un morceau de steak en moins.., un!







_00006.jpgAvant d'aller plus loin, prise indispensable de repères d'alignement du panneau extérieur...
Voici pour l'avant... on peut admirer au passage les ravages causés par la rouille sur la partie basse de la porte. (à D.)





_00007.jpg
Contrairement à ce que pourrait faire croire l'angle de prise de vue de cette photo, l'intérieur n'est pas aligné par rapport au panneau extérieur.
8 et 10mm sont les cotes d'écartement relevées sur mes portières avants.





_00010.jpgLes repères pris, j'ouvre les feuillures à la pince dite "coupante".
Avec un peu d'attention, on prend vite le coup de main, et la pince se révèle de loin l'outil idéal.
Aucune blessure au final, si l'on prend soin d'y aller petit à petit.





_00008.jpgUne fois les feuillures ouvertes, je fini les découpes à la Dremel pour dégager le restant de tôle...
Cette phase n'est pas la plus rassurante... le panneau extérieur n'a plus de rigidité sur le bas..., il fait même déjà un peu le rond alors que les petites tôles Av & Ar ne sont pas encore découpées!





_00010.jpgAfin de dégager ce morceau de tôle pris dans la feuillure, il m'aura aussi fallu faire sauter les 2 points (au foret à dépointer) sur le bas du montant de structure, ainsi qu'un point sous la feuillure, en milieu de panneau.





_00009.jpgPuis toujours au foret à dépointer + Dremel, j'attaque les 4 points autour des fixations des gonds inférieurs.
Ici la porte avant droite...







_00012.jpgEt ci-dessus: portière conducteur.








_00011.jpgUne fois la tôle dépointée du montant, je fini la découpe à la meuleuse puis à la Dremel; à l'avant de la portière comme à l'arrière.







_00024.jpg
A ce moment là, le panneau extérieur n'est plus maintenu par grand chose sur sa partie basse... Tout souple, c'est assez flippant... Je me méfie de surtout rien gondoler...







gifs_78.gif




Découpes faites, il faut s'occuper à présent des tôles neuves...
Et c'est là que commence un petit jeu qui n'est pas des plus évident...!




_00022.jpgLes petites tôles qui composent les kit de réparations sont préformées, mais non-ajustées à la grande tôle...

Tous les moyens sont bons et autorisés pour torturer les petites tôles afin qu'elles soient le plus jointives...
Pour ma part, c'est à chaque fois au marteau et au tas, mais aussi à l'aide de pinces et d'un étau, que je suis arrivé à mes fins.
Assez prenant à faire, il me faut bien 2 ou 3 heures d'ajustage par petite tôle  pour obtenir quelque chose de satisfaisant!





_00023.jpgVoici un exemple à l'avant, une fois bien ajusté...







_00020.jpgEn cours d'ajustage sur une partie arrière...







_00030.jpgEt que voici, que voila, véritablement ajustée.  (après quelques coups de marteau et autres, sur le cornet...! )







_00021.jpgLa même vue de l'intérieur...








_00024.jpgReste ensuite à déterminer la longueur des petites tôles; les découper; former le soyage, puis pour finir former le galbe se rapprochant le plus de celui de la porte...







_00025.jpgLa tôle neuve se glisse assez aisément sous la tôle d'origine, si l'on a toute fois pris soin de faire sauter un ou deux crochets porte-joint.
Je mets le tout en place avec visserie afin d'être certain de plaquer au montant.
Succession interminable de montage-démontage-remontage pour découper, former, soyer, ajuster...






_00021.jpgCoté outillage, rien de bien particulier... Si ce n'est cette pince à soyer prêtée par Serge.
Le soyage sur le haut des petites tôles, n'est pas obligatoire. J'en connais des plus aguerris que moi qui l'on fait en bord à bord...
Vu que je débute, j'ai plutôt choisi la facilité et la sécurité.







_00020.jpgEn plus de la pince à soyer, Serge m'a également prêté 2 pinces étau, plus adaptées à certaines situations que les miennes...






_00013.jpgMême chose à l'arrière des portières que pour l'avant (sans visserie et galbe)







_00011.jpgPour au final obtenir ces tôles qui s'ajustent parfaitement à la grande tôle neuve etaux découpes sur la portière.
Ci-dessus: petites tôles verticales pour la portière Av droite. (passager)







_00014.jpgEt ici, pour le coté chauffeur...




Ci-dessous les mêmes, avant tortures...

_00007.jpg







gifs_78.gif



gifs_03_soudure.gif







_00015.jpg
Les tôles étant à présent ajustées entre elles, ainsi que sur les portières mais de manière individuelle, il me faut maintenant mettre les 3 tôles neuves en place, mais cette fois-ci en situation réelle....






_00028.jpgGros brossage et ponçage des intérieurs de porte à la brosse sur meuleuse + papier de verre 120 et 180...
Impressionnant de voir comment la rouille s'était vraiment introduite partout...







_00027.jpgUne fois les intérieurs débarrassés de leur rouille, je positionne les tôles en fixant celle à l'avant avec sa visserie.
Le positionnement de l'ensemble -tôles neuves- se retrouvant trop bas de 5 mm par rapport au panneau intérieur, m'obligera à quelques modifications....: comme l'ovalisation des trous de passage de visserie ou bien encore la rallonge de la partie verticale (sur la photo) de la petite tôle avant.






_00002.jpgEt c'est là que je sors mon super MIG de supermarché!!!






_00029.jpgEt c'est parti...!
Premiers points, légers & sans trop de pénétration, afin de juste maintenir les toles entre elles...






_00032.jpgIdem pour le coté opposé...
On peut apercevoir que sur la partie haute, le soyage de la grande tôle non encore soudée, n'est pas des plus jointif... Don't panique! ça viendra!





_00016.jpgArrière de la portière conducteur...







_00017.jpgUne fois pointé...







_00018.jpgPartie avant...
Je ne fais toujours là que pointer.





_00019.jpgAvant de sortir l'ensemble des nouvelles tôles à présent pré-assemblées, je repère l'emplacement du montant de structure Av.
La tôle neuve inférieure sera à cet endroit percée de 2 trous de 6mm, afin de pouvoir par la suite directement pointer ensemble montant et tôle neuve, pour plus de rigidité.






_00031.jpgMalgré la pression d'un déménagement qui approche à très grand pas, je ne change en rien mes habitudes... J'y vais à mon tout petit rythme et surtout sans me presser...








gifs_78.gif








_00027.jpgLes 3 tôles étant maintenant pré-assemblées, je les ressorts de la portière.
Je vais poursuivre le travail sur l'étau.





_00028.jpgMise en place des pinces étau. Je reprends d'ailleurs mes points de soudure au ras des pinces, en premier.





_00029.jpgLa suite n'est qu'une succession de points de-ci de-là, tout en prenant soin de laisser bien refroidir tous les 3 - 4 points...





_00032.jpgEntre les points déja faits, je fais.... d'autres points!





_00033.jpgEt ainsi de suite..., jusqu'a ce qu'il n'y ai plus de place pour de nouveaux points.







_00034.jpgElimination des surplus à la meuleuse avec disque à poncer (grain 120)...






_00035.jpgAprès les étincelles, voici ce que cela donne.
Ne vous fiez pas aux faux reflets... voyez plutôt la photo suivante...






_00038.jpgEt maintenant, le résultat quasi final après pulvérisation de galvanisant à froid.





_00001.jpgGalvanisant à froid que voici que voilà, aux cotés de l'anti-adhérent soudure que j'utilise pour ma torche.








_00036.jpgVue de l'intérieur... là aussi, les soudures fraîches seront pulvérisé au galvanisant.




Et ainsi de suite pour les autres tôle, avec exactement la même méthode.

_00026.jpg





_00041.jpgPerçage de 2 trous sur le dessous afin de pouvoir par la suite pointer la tôle sur le montant de structure de porte.






_00049.jpgPuis mise en place pour contrôler l'ajustage final....







_00050.jpgToujours pas jointif sur la partie supérieur, le soyage pour qu'il soit bord-à-bord, demandera à ce que le panneau extérieur soit légèrement relevé.
Une fois le panneau extérieur relevé, les 2 tôles du futur soyage se retrouvent bien à touche-touche. Cette simple action suffit à redonner au panneau extérieur son alignement d'origine.

Bref, je suis pas mal du tout!






gifs_78.gif




Avant de refermer pour de bon et définitivement le bas des portières, il reste encore quelques "détails" (!) à régler... 



_00016.jpgDétails... mouai... si on veut...!
il s'agit des coins extérieurs... Maladie fort connue et répandue des avants de portière...

Pas facile à réparer en temps normal, la face intérieure n'étant pas accessible...
Mais les choses se simplifient nettement lorsque justement la face intérieure est largement découpée...!!!!
Vu que je ne suis pas gêné par la face interne, il ne me reste donc qu'a découper le métal trop corrodé pour y greffer un petit morceau de tôle de même dimensions..., le tout en essayant que le résultat final soit le plus discret possible....





_00035.jpgUn morceau de tôle neuve... un marqueur... une pince...
Après quelques hésitations, je me décide sur la bonne empreinte à prendre...






_00036.jpgToujours un disque de 1 mm pour la découpe...






_00037.jpgAïe-aïe-aïe... gloups... ect....






_00038.jpgMise à plat des feuillures au marteau et prise de l'empreinte sur la tôle de remplacement.
Puis découpe large (≈1,5cm)






_00039.jpgMise en place...
Maintien à l'aide de 4 pinces étau.





_00041.jpgPuis premiers pointages,  face interne.






_00040.jpgPuis je retourne, pour continuer sur la face externe...
 





_00043.jpgPoint après point, plus aucun jour n'apparaît...
Petit meulage, puis je fignole en rajoutant quelques points...






_00044.jpgMeulage final....







_00042.jpg





gifs_78.gif






Idem pour la portière conducteur...:


_00002.jpg







_00022.jpg







_00023.jpg







_00024.jpg








_00025.jpg





_00067.jpg





gifs_78.gif





A l'arrière des portières, après gros brossage, j'ai relevé 4 points de corrosion perforante... (2 par porte) 

_00037.jpgDe valeurs égales à des têtes d'épingles, mais perforation quand même...!





_00047.jpg




_00048.jpg
Petit point de MIG pour réparer les dégats et le tour est joué...!





gifs_78.gif



Bien...,

Mes deux portières sont donc à présent "réparées" extérieurement...
Les tôles neuves de réparation intérieures sont fin prêtes...

Bref, il ne reste donc plus qu'à tenter la greffe de ces dernières!

_00051.jpgEt non....! La greffe en fait c'est pas encore pour tout de suite... un peu de patience!

Car certes, j'ai brossé et poncé le plus gros de la rouille de l'intérieur de mes portières, mais c'est forcé, certains endroits restent inaccessibles...
Et puis toute cette rouille que j'ai enlevé..., il s'agit d'être certain qu'elle ne revienne pas!

Mon ami Thierry m'avait parlé d'un très très bon produit industriel, qu'il avait utilisé pour l'intérieur des portières de ses DS...: du "Converox".

C'est assez génial comme produit... Vraiment l'idéal dans cette configuration. 
En temps normal, ce produit est plutôt utilisé sur des engins avec grosses contraintes quant aux intempéries... du genre chasse-neige ou saleuse...
J'ai rarement plus éfficace comme produit et surtout avec un traitement durable dans le temps..., et croyez-moi la rouille, je commence à connaître!

Dommage que je n'en ai pas eut pour certaines parties de mon châssis...

J'ai d'ailleurs eut beaucoup de mal à m'en procurer... Il m'a fallu passer par un copain professionnel pour pouvoir en obtenir un petit bidon.



CONVEROX:
Restaure et protège tout matériel métallique soumis à des conditions difficiles (matériel de chantier, travaux publics, carrières, serrureries, chaudronneries, châssis et carrosseries de véhicules, engins agricoles, chantiers navals, etc ...)

1. Incolore, légèrement bleuté au moment de l’application, devient bleu noirintense après 10 mn.
2. Aspect brillant.
3. Pas de rupture du film par pliage de la tôle et résiste au choc jusqu’à rupture de la tôle.
4. Résiste à l’eau, aux acides et bases diluées, ainsi qu’à la température maximale de 80 °C.
5. Adhérence : test du quadrillage, 100 % de tenue du quadrillé. Forme un excellent support pour recevoir une peinture de finition.
6. Réagit avec la rouille pour former une barrière organo-métallique dans les 10 minutes qui suivent l’application. Le processus de corrosion est stoppé.
7. Protège le métal contre une nouvelle oxydation en traversant la couche d’oxyde qu’il transforme et s’intègre à la surface du métal sain.

 

La fiche technique du produit est dispo ici => ici




_00052.jpg
Application du Converox pur, au pinceau....

"....légèrement bleuté au moment de l’application...."






_00053.jpg
"....devient bleu noirintense après 10 mn..."






_00043.jpg
"....Réagit avec la rouille pour former une barrière organo-métallique dans les 10 minutes qui suivent l’application. Le processus de corrosion est stoppé.
Protège le métal contre une nouvelle oxydation en traversant la couche d’oxyde qu’il transforme et s’intègre à la surface du métal sain...."


Je rajouterais juste que la "barrière organo-métallique" est, apres 24h de séchage,  durecomme de la pierre.
Une coulure, et il faut quasiment sortir le burin et le marteau pour l'enlever, c'est vous dire!!!






_00056.jpg
Afin que pas un seul recoin ne soit épargné, position verticale pour une nuit complete ... (puis dans l'autre sens pour encore une autre nuit )
( petit clin d'oeil au passage à Guillaume L., qui se reconnaitra grace à son affiche!)







_00057.jpgToute une nuit pour etre bien certain que le produit s'infiltre en grande quantité  dans les feuillures, pliures et autres...





Là où avant çela ressemblait plutôt à ça...:

_00008.jpg





Ou encore à ça....:

_00009.jpg





Et bien maintenant, cela ressemble plutôt à cela....:

_00054.jpg







_00055.jpgVoila qui est bien mieux!
Les intérieurs de porte auront eux aussi droit à leur couche de Wash-primer, d'apprèt, et de peinture finale Gris Cyclone, mais là c'est une autre histoire dont je m'occuperai que bien plus tard....







Enfin la greffe peut être réalisée...!!!! (ou presque...)

_00059.jpgCette fois-ci, c'est pour de bon!
Mise en place des tôle neuves déja assemblées entre elles....







_00045.jpgAh si...! :  Juste avant de refermer effectivment les portières , quelques bosses et autres enfoncements étaient à estomper... Comme par exemple ci-dessus.







_00058.jpgIci, il semble qu'un passager était doté d'un coude bio-ionique!!!







_00085.jpgBio-ionique ou pas, voici l'enfoncement redressée par mes soins au tas et au marteau...







_00060.jpgOn reprend donc...:
Mise en place des tôle neuves déja assemblées entre elles....







_00062.jpgAfin de relever le panneau extérieur et de mettre tout le monde en place, j'utilise un serre-joint.
Aucune tension, contrairement à ce que l'on pourrait croire. Le serre joint etait déja tordu!  Il n'est là que pour maintenir l'ensemble.






_00061.jpgDétail de l'avant de la portière droite...








_00063.jpgainsi que de l'arrière...







_00064.jpgAlignement...







_00065.jpg







_00047.jpgPetit détail important que j'avais oublier de signaler:
Avant de remettre en place l'ensemble des tôles neuves, j'ai pris soin de passer un coup de disque à poncer sur la peinture existante, afin de mettre à nu la tôle. La soudure n'en sera que plus aisée...








_00067.jpgC'est re-parti avec le MIG pour une première série d'une douzaine-quinzaine de points selon grossomodo l'ordre shématisé ci-dessus..







_00068.jpgEntre chaque points, je prends bien le temps de laisser refroidir...
Ça donne la sale impression d'avancer très très doucement, mais c'est aussi le seul moyen pour ne pas déformer...








_00079.jpgPuis je referme les feuillures au tas et marteaux tout en prenant soin de l'alignement du panneau extérieur en jaugeant le trvail à l'oeil...







_00048.jpgPuis toujours en quinquonce et en laissant bien refroidir, je poursuis mes points de soudures...
Petit à petit, les points se rapprochent....







_00049.jpgEt je continue encore et encore...
Entre 2 points soudures: un nouveau point..., et ainsi de suite....
Toujours en faisant de grandes pauses pour laisser refroidir.








_00052.jpgA force de faire des points entre les points, les espaces non-soudés se raréfient...








_00051.jpgPour finir par ressembler à un faux cordon continu...







_00053.jpgHistoire d'y voir plus clair, j'effectue un pré-meulage...






_00054.jpgPuis je reprends..., toujours au point par point, toujours en laissant refroidir un maximum...







_00072.jpgMeulage...  (Meuleuse et disque à poncer de 120)







_00070.jpg








_00073.jpgEncore des petits défauts ou trous apparaissent....







_00071.jpgQue je reprends à nouveau, en rectifiant le tir toujours au MIG bien-sur.... 







_00055.jpgA l'avant tout comme à l'arrière des portières, la méthode est inlassablement la même...: point après point, jusqu'à l'obtention d'un cordon continu.

A noter que j'ai également pointé le dessous de grande tôle sur le montant de structure.
La tôle avant a elle aussi été pointée sur le montant de structure, ainsi que sur le panneau extérieur.

Par ailleurs, même si la courbure est bonne au niveau du soyage, la petite tôle av. fait un peu le creux juste en dessous... Je me vois donc obligé de combler un peu au MIG, puis meuler... 






_00058.jpgVoici ce que cela donne dans un 1er temps....
Mais c'est encore insuffisant..., je re-comble à nouveau au mig.

On peut également apercevoir sur ces photos, que pour le bon positionnement des petites tôles avants, j'ai été obligé d'être sensiblement désaxé par rapport aux trous faits à l'origine sur ces dernières.





_00057.jpgRe-meulage...







_00056.jpg






_00059.jpgVoila qui sera mieux pour aborder les phases de finition!







_00063.jpgJ'ai finalement fait sauté le point de soudure que j'avais effectué pour coller au panneau extérieur... J'y reviendrai après avoir refermé la feuillure.






_00060.jpgA l'arrière de la porte gauche, en cours d'exécution... je m'y étais un peu loupé...







_00061.jpgJe rectifie le tir...







_00062.jpgAprès premier meulage...






_00072.jpgEt voici ce que ça donne pour finir, après avoir refermé les feuillures au marteau et au tas et pulvérisation de galvanisant à froid ...






Retour à l'avant des portes:

_00063.jpgLa greffe est pas trop mal réussie me semble-t-il, mais coté esthétique, même si l'on n'en est pas encore aux finitions, il manque encore comme un petit détail....






_00064.jpgAvec un petit morceau de ferraille que je découpe et façonne, je vais tenter de faire illusion au niveau du pliage...





_00065.jpgAprès avoir classiquement pointé le petit ajout, je fais des "gros pâtés" pour gagner en épaisseur, afin de regagner un peu de l'arrondi du pli...





_00066.jpgPas encore parfait, mais voila qui commence à ressembler à quelque chose...





Idem pour le coté droit...:
_00076.jpg







_00077.jpg






_00080.jpgetc., etc....








_00067.jpgVient à  présent l'épreuve redoutée de la fermeture des feuillures sur les rustines que j'ai confectionné....
Ci-dessus, avant découpe.
J'ai repris en guise de patron, les tôles trouées que j'avais découpé.









_00068.jpg
Découpe du surplus de métal...
Puis je forme le pli de la feuillure au tas et au marteau.



Je ne dispose que de très peu de clichets de cette délicate étape.
Promis, j'essaierai d'être un peu plus complet lorsque je ferai subir le même sort aux portières arrières.



_00069.jpg







_00083.jpgUne fois refermeée, un point au MIG sera fait à chaque  jonction ancienne / nouvelle feuillure, pour redonner toute sa rigidité au panneau extérieur...






gifs_78.gif





Ainsi se termine cet article...!
La suite et les finitions, ce sera pour... plus tard!!!

D'ailleurs, c'est tel quel que j'ai pour l'instant lachement abandonné mes portières...:

_00078.jpg










_00074.jpg









_00075.jpg








_00082.jpg



Sachez qu'à l'heure où je publie cet article, je suis en plein déménagement!!!
Mais c'est pour la bonne cause...: de locataire, je passe à propriétaire! 
De plus, je me libère d'un tres onéreux systeme de chauffage au fioul...
Mais contre-partie obligée, il faut que j'ai entierement vidé grange et maison pour le 30 novembre!

Ne vous attendez-donc pas à avoir de mes nouvelles avant tres certainement la mi-décembre...!!!!

(Toutes mes excuses aux personnes qui attendent réponse à leurs mails... Je m'y colle de ce pas!)

; ))




gifs_13.gif




nouveau_dossier_wua02mly.gif                        







gifs_sommaire_r2_c2_1_.gif



Publié dans Travaux

Commenter cet article

Guess 07/06/2009 23:44

Toujours pas de nouvelles ?

Alain Avoine de Lacvivier 28/04/2009 10:48

Permettez moi de vous adresser toutes mes plus sincères félicitations! Amoureux fou de la DS depuis l 'age de 7 ans,j 'en ai 57 1/2 ... J 'ai du à une époque par manque de moyens financiers et de local... ainsi va la vie... donner ma DS 23 ie qui pourrissait dehors...Bricoleur de voitures dans l 'âme, je n 'aurais pas mieux fait que vous... voire peut être moins bien! Vous êtes un passionné doublé d 'un crac en tolerie réparatrice! encore bravo! Bien à vous, Alain.

GAMBA 26/04/2009 18:22

Bonjour Jerome,Que se passe t-il ? pas  de nouvelles de ta restauration ...J'espère que cela ne cache pas un autre souci. Bon courage pour ta maison et ...à très bientôt.GAMBA

manu 23/03/2009 18:02

je suis eberlué et admiratif bravo la mienne peut etre vue sur www.les-citroen-ds-de-papa.com     manu

Cyril 09/03/2009 15:52

Content de te relire , vieille branche limougeaude ! T'as vu ma ruine chez l'ami Ludo ?

bauju74 04/03/2009 15:28

Bonjour et bravo! Il ne doit pas souvent y avoir de pannes de micro à France Bleu Creuse...! Salutations  au (à la) stagiaire photo, et calin au chat (est-ce qu'il s'appelle "Cambouis"?)

Jérome BC 06/03/2009 11:28


Kenéninonpoint....!
Je laisse la Creuse au Creusois...!!!
Vu que je suis en Haute-Vienne, c'est donc plus France Bleu Limousin...  
Merci du message!


Marc 04/03/2009 10:34

Bonjour!C'est sur le forum de Gazoline que le lien a été redonné par Cyrilou, un de tes nombreux admirateurs, et après avoir lu et vu le sujet sur les portières, je suis devenu aussi admirateur!Ce message est le plus long et il a le mérite d'être long car au moins on voit toutes les étapes et le bon matériel à utiliser.En prime, j'ai retrouvé les méthodes de dérouillage par la soude et la méthode d'électrozingage "maison", génial!Je suis tombé vraiment sur le cul en voyant le travail que tu as réalisé et ça me motive pour attaquer ma falaise.AmicalementMarc Joigny, alias Marc02 sur le forum de Gazoline

Jérome BC 06/03/2009 23:26




Merci Marc pour ce tres sympa commentaire! Je vais essayer de ne pas démériter!

                              
--------:::::::::--------


Alalala.... Sacré Cyril...!






GAMBA 02/03/2009 15:08

Bravo Jérôme pour l'excellence de ton travail !je crois me souvenir que tu devais déménager est-ce pour cela que nous ne recevons pas la suite de notre feuilleton préféré ?Je te remercie pour ces instants magiques que tu nous fais vivre.Vivement la prochaine étape et les photos qui vont avec.

Jérome BC 06/03/2009 11:24


Salut Gamba et salut tout le monde!

Oui, désolé...  je suis assez impardonnable de vous laisser sans nouvelles...

Je comprends votre impatience... d'autant qu'elle est partagée...!
Pourtant, le laborieux déménagement est largement terminé, tout comme l'installation qu fut longue mais que l'on peut considérer comme fini...
Je prépare d'ailleurs un petit article résumant tres succintement cela . 

Là, en ce moment... ben... j'suis dans les travaux...!
Mais travaux sur ma nouvelle maison...donc c'est plutot double vitrage etc... 
La phase1 qui consistait à mettre ma petite famille au chaud, est presque terminée.... J'espere donc pouvoir me repencher prochainement sur l'ID, qui est au total point mort. Je pensais au début
pouvoir mener de front les 2, mais j'étais un peu trop optimiste....

Don't worry...., Si tout va bien d'ici fin mars, je devrais reprendre du service sur l'ID...; si tout va bien!


En tout cas, merci à tous pour votre soutien... Je m'depeche de vite revenir à mes portes! A tres bientot!

Jérome.


Guess 01/03/2009 22:48

Justement, l'attente n'en devient qu'encore plus difficile ! à quand la suite ?

nestor 01/03/2009 22:38

Tout simplement chapeau l'artiste, excellent de détail et de courage
 
comme quoi vouloir c'est pouvoir!

bruno gourdon 07/02/2009 20:44

Moi qui ai osé étant gamin cacher la misère des bas de portière avec du zinc de couverture , j'ai honte de moi .Respect total .bruno

jean charles 06/02/2009 23:35

Bravo bravo et encore bravo , suis avec passion les operations, un roi de la débrouille , un vrai pro et humble.j'ai fait des recherche  mes je ne retrouve plus la méthode pour par de l'acide phosphatique, si tu le temps entre la fin du déménagement et les travaux dans la maison.Jean Charles

Ganesh 23/01/2009 14:46

Hello Jérome et bonne Année 2009 à toute la famille dans ta nouvelle demeure!!

Mister Bean 06/01/2009 16:49

Bonjour Jérôme,Une très très bonne année à toi et à toute ta famille...Une année qui te verra rouler en ID j'en suis sûr !

THEDDY 03/01/2009 17:07

ST JEROME TU FAIS DU TRES BON BOULOT JE SAI QUE TU FERAS DE TA DS UN OEUVRE DART JE TE SOUHAITE BONNE ANNEE MEILLEURE VOEU BO COURAGE POUR LA SUITE ..

Voituriez Marc 24/12/2008 13:49

Bonnes fêtes de fin d'années, bon courage pour la suite à savoir l'ID et la maison.J'espère que la voiture sera terminée avant décembre 2009.Pour la maison cela sera certainement plus long...

julien 23/12/2008 23:54

Un petit conseil sur la derniere porte où tu rebouches les trous, changes carrement le bout de tôle comme sur les autres, la rouille reviendra si tu te contentes de reboucher les trous

yann 25/11/2008 12:25

Bonjour Jérôme;
pense à supprimer la couche de galvanisation sur les zones a souder, sinon...!!
tu risques d'avoir de mauvaise surprises.
bon courage pour la suite.

Virgile 16/11/2008 09:17

Bonjour,je suis stupéfer du savoire bricoler que vous avez,je vous suit depuit un bon petit moment.Hier soir je suis aller au cinema voir Meserine est j'ai pencer a vous car il y a une ID magnifique.Bonne continuation.

voituriez 14/11/2008 14:03

félicitations.Les premiers pas en tôlerie sont toujours angoissants.J'ai expérimenté la chose en refaisant ma baie de pare-brise; J'ai fait un petit topo qui se trouve dans le lien joint à ce post. En ce moment je travaille sur l'unit arière.Je te souhaite bon courage pour le déménagement et espère que les travaux dans la maison ne retarderont pas trop la mise en service de ta voiture.