11 Juillet 2006 Séparation boite / bloc

Publié le par Jérome BC





Suite du désabillage partiel du moteur...  Quoique dans la foulée je pense qu'il ne va pas tarder à finir entierement nu!!!


Mais le but du jeu, étant je le rappelle,de pour l'instant déposer l'embrayage (HS), afin de pouvoir proceder soit à un échange standard, soit peut-etre avoir la chance d'en trouver un neuf identique lors de la conséquente bourse échange d'Uzerche en Corrèze...

J'avais d'ailleurs dis une anerie (ce ne sera pas la 1ère...!), la bourse échange ainsi que la vente au enchères d'Uzerche se tiennent le 22 & 23 juillet et non pas le 15 & 16 comme initialement prévu.















Dépose de la poulie d'arbre de commande...






On aperçoit bien la clavette à ne pas perdre...




Vue sur "l'arbre de commande"...











Le champs est à présent totalement libre pour déposer l'étrier de frein gauche...










Coté droit, il n'y a que 2 boulons à sortir. Ici coté gauche il y en 3!




Hop là..., Planquez vous j'ai plus de frein...!





Je pense que dans un 1er temps, le karsher ne sera pas du luxe....
Ensuite, il va s'agir de le mettre en piece...














Mais restons-en pour le moment au moteur... :


Les etriers déposés, plus rien ne retient les disques de freins, que je dépose dans la foulée.



Certains goujons sont manquants, car déja démontés.











Le travail de nuit et à la fraiche me va bien et je continue tranquillement...









Dépose du démarreur...















Durite inférieure de pompe à eau...

 


Par contre, la pompe à eau attendra encore un peu avant d'etre déposée... en attendant je continue à régulierement asperger de dégrippant ses écrous et boulons de fixation qui paraissent bien collés...










Dépose des durites hydrauliques restantes... Elles sont toutes archi-cuites, totalement irrécupérables...



Détail de la durite 6,35mm de sortie de pompe haute pression... (vers conjoncteur)




Il y a du avoir comme des petites fuites à cet endroit...!







Puis, pour finir dépose du conjoncteur-disjoncteur...
J'avais eut la surprise il y'a quelque temps d'apercevoir sous la pellicule de crasse la couleur verte du LHM... La forme de sphere aurait pourtant pu me mettre la piste...
Malgré le LHS 2, logiquement, ça eut fonctionné!







Comme écrit précédemment, il me fallait l'outil 1677-T pour déssérer les quelques vis à méplat de la boite de vitesses...
(Voir aussi l'astuce dAnthonny ici )





Biensur, Jacques possédait un outil similaire, ce qui me facilitais tout de même le démontage...




Quoique...! Une seule vis a résisté!
Rien y a fait..: en la chauffant.., en la tapant pour essayer de la décoler...
Le burin a été la solution radicale! Heureusement j'en possède d'autres...
Mais c'est dingue ce que l'on peut perdre parfois comme temps sur un détail...!



Des boulons et écrous hexagonaux sont aussi présents..., mais bien cachés sous la graisse...!





Et un boulon était même absent à l'appel...!




Tout est déboulonné..., on peut y aller!

En emjambant la boite, avec mes petits bras musclés je recule la boite petit a petit...










Et voila....! Musclé le garçon!!!




Heu... j'avais oublié de préciser qu'auparant, j'avais posé l'ensemble moteur boite sur 2 petits  chariots...
Le chariot supportant le bloc, étant bricolé avec une planche bien épaisse et 2 bastins fixés avec des tirefonds.
La grue d'atelier était aussi là pour parer à toutes moneouvres non prévues au programme...

En cours de route, le moteur a un tout petit peu avancé, mais ce petit systeme, c'est révélé impeccable!




Belle bète tout de meme un embrayage d'ID!!!



Boite de vitesse...




Elle aussi, je pense qu'elle va avoir droit à un bon coup de Karsher...
(Fabrice.. si tu me lis...)





Il me reste donc à déposer le mécanisme et le disque...




ainsi que la butée...






Mais il est tard, et ce sera tout pour ce soir...












                        


Publié dans Travaux

Commenter cet article

G
Salut jérôme,<br /> Dans l'euphorie du démontage du moteur, on oublie souvent quelques petits détails. Lorsque j'ai démonté le mien, j'ai oublié de pointer l'emplacement du mécanisme d'embrayage sur le volant moteur. Si j'ai bien tout lu Freud, un décalage par raport au montage d'origine pourrait avoir une incidence sur l'équilibrage du moteur et créer une usure prématurée du vilbrequin... Ceci dit, d'autres l'ont fait avant moi et n'ont pas rencontré de problèmes à ce jour...<br /> Bon courage en tout cas pour cette partie passionnante de la restauration, mais aussi très coûteuse.
Répondre
J
Merci Gilles avec du retard!!!Passionnant est vraiment le mot!A bientot!