24 juillet 2006 Uzerche / Culasse etc...

Publié le par Jérome BC



Retour quelques instants sur la bourse échange et vente aux enchères d'Uzerche (19)...
Je n'ai quasiment pas ramené de photos supplementaires, car c'était noir de monde, et je dois avouer que pris dans les discutions, je n'y ai plus trop pensé...

Juste pour faire vous raler sachez que...:

... pour 80 euros personne n'a voulu de celle-ci...



...et personne non plus n'a voulu de celle-là... (ainsi qu'une autre semi-epave que je n'ai pas en photo...)
Comme quoi...!
Franchement j'aurai cru que ça partirai comme des petits pains...
En se faisant une raison, il ne faut pas oublier tout de meme qu'aux 80 euros, il faut ajouter la commission du commissaire priseur..., le prix du rappatriement..., et que les photos embellissent toujours un peu...




Seule l'Id19 de 1964 (malade tout comme l'était mon ID au niveau du plancher!) est partie pour... 850 euros...!



Malgré son toit peint, le reste semblait d'origine...
Prix somme toute honnete...




La vente aux enchères etait surtout prétexte à tailler sympathiquement le bout de gras avec quelques passionnés...


L'ami Fred (alias Le Palto) était de la fête avec son Id...


Mais si..., Fred...
Vous savez celui avec qui j'ai fait une séance de canibalisme de visserie il y a quelques temps...! Avec trajet en méharie...! (voir ici )




Pour finir avec Uzerche, regardez ceci...

Cette référence ne vous dit rien...??? Pourtant, je vais repartir avec...!
Oui...? Non...?
Monsieur dans le fond...?


Roulements de tambour..............






Que vois-je dans le chapeau...!




Une pompe Haute-Pression LHS neuve et d'origine...! Jamais montée...!
Seul petit défaut: un peu de carton est collé sur la cloche...!!!
Je vous laisse imaginer mon bonheur...!



Sitôt de retour au bercail, je me suis empressé de la vider du LHS qu'elle contenait pour sa conservation...
Petit rinçage au Ruban-bleu (Igol) et remplissage de nouveau.




Elle fonctionne à merveille!
Deux petits tours de poulie suffisent a éjecter le bouchon!
Tanpis pour la pompe HP que j'ai refaite..., elle me servira en secours... ou bien sur une prochaine DS ou ID...!








C'est pas tout ça, mais y'a une Id qui est en chantier et qui attend!



Avant Uzèrche, j'avais finis de désaccoupler moteur/boite de mon second moteur, pour connaitre l'état de la butée et du mécanisme d'embrayage.
La butée n'était pas des plus fraiches (ça tombe bien, on en a trouvé une à 10 euros!) et le mécanisme parait potable, avec les doigts tout de meme un peu marqués...







On passe du coq à l'ane!
Mise en place sur l'Id de la tige de commande de hauteur (ici vu de l'arriere gauche de la voiture)



Décrassage de la petite tringlerie de commande de hauteur...







Pour finir par 2 couches de noir mat...







Culasse:

Revenons  quelques instants sur cette fameuse culasse aux bougies bloquées...:
Tout va bien...! Plus de problèmes, les bougies sont sorties et de façon tout à fait conventionnelle!!!
En fait, apres le coup de Karcher, je n'avais pas regardé dans les puits de bougies... On s'en est aperçu que dimanche soir, mais en fait les bougies étaient bien entières...!!! Et se sont dévissées assez facilement...
Auparavant, il y avait une telle couche de crasse au fond des puits que j'ai cru a l'absence de tout métal où pouvait s'enficher une clef... D'ailleurs, la clef à bougie n'accrochait pas au fond... a cause de l'épaisse couche de crasse séchée...!
Voila une sacrée épine du pied enlevée! J'en profite pour remercier les internautes qui, par le biais des commentaires ou par mails, m'ont suggéré des solutions. tès sympa! merci!

Il restait tout de meme un soucis avec cette culasse, mais je crois que j'en avais pas parlé, c'est qu'un goujon de serrage de la pipe d'échappement était cassé un peu en retrait dans la culasse...
Je l'ai donc lachement abandonné à Thierry, qui devait voir ce qu'il y avait de possible pour ce goujon...




Auparavant, j'avais démonté toute la culbuterie afin de la décrasser quelques peu...
Et ça a été mon occupation d'une bonne partie de la matinée de ce lundi...
Pendant 4 heures, au pinceau, essence et à la brosse à dent, pièces par pièces, j'ai tout nettoyé... et tout remonté au fur et a mesure en faisant bien attention a ne rien déparailler et à respecter les sens de montages (petit piege avec les axes et leurs trous de graissage que l'on peut remonter a l'envers)






Au final, ça fait vraiment plaisir à voir...












Culbuterie prete a être remontée sur la culasse! Culasse qui est d'ailleurs deja de retour!!!



Regardez-moi comment Thierry me la ramené...:

Finie l'histoire du goujon cassé!!! du sacré boulot!
Il y'a des amis comme ça que je remercierais à longueur de blog...


Mais ce n'est pas tout!
Thierry et Teddy ne sont pas venus qu'avec la culasse!

Mais également avec un superbe lève-soupape Wilmonda...!



Certes l'outil est grand, mais il va rudement bien!!!





les ressorts et coupelles sont attachés...



Et rangés...
une poche par habillage de soupape  soigneusement notée  en attendant un nettoyage.




Les soupapes sont repéres et enfoncées dans un carton en attendant d'être rodées.




Voila... il ne me reste plus qu'a nettoyer en profondeur la culasse, puis la longue séance rituelle du rodage de soupapes sera à faire...
Ensuite, la culasse pourra tranquillement rejoindre le rectifieur pour un surfaçage.


Vraiment un grand merci à Thierry et Teddy!



Et puis, tant qu'on y est, je ne résiste pas à publier quelques photos prises à la va-vite dimanche du chantier en cours de mes pôtes...:


Car après la superbe DS20 , père et fils ont remis le couvert...!!!
En poussant un peu plus haut le challenge, cette fois-ci avec une DS23 année modèle 1975..., injection electronique..., boite hydraulique... et climatisation...!
Vous savez, c'est genre de voiture où lorsque vous ouvrez le capot moteur on ne sait meme plus faire les niveaux d'huile... (tout du moins je parle pour moi... car pour eux, ç'est de la rigolade...!)




Vous voyez que je ne suis pas le seul éberlué de Haute-Vienne...!
Au moins avec Thierry et Teddy ont parle le meme langage!!!




Si vous faites bien attention, la voiture repose sur ses roues alors que les cylindres de suspensions ne sont pas en place...

Un petit systeme "maison" assez génial est en place...
On aura surement l'occasion d'en reparler plus en détails...



Hauteur de caisse réglable à souhait...!

Promis, on en reparle bientot...













                        


Publié dans Travaux

Commenter cet article

CORI Gianfranco 06/12/2006 23:57

Je reste sans voix devant tant de passion,de minutie de de de .........je trouve pas les mots.Je réstore moi meme des scooters ,mais a cote du travail que vous faites ,je suis un liliputien.Etant moi meme fan de Citroen,je ne me lasse pas de parcourir votre blog.J'y ais vu quelque part une preparation pour neutraliser la rouille faite avec du produit acheté en pharmacie.Je n'arrive plus a retrouver cet article.Pourriez vous me renseigner a ce sujet ( produits utilises et pourcentages des melanges).MerciSincèrement je suis ADMIRATIF devant votre travail.

Jérome BC 09/12/2006 16:14

Salut!
Désolé de repondre si tardivement... mais comme je l'explique dans le commentaire precedent (09/12/2006) je manque cruellement de temps!
Merci pour tant d'encouragements et félicitations!
Tout comme toi j'imagine, mon carburant c'est la passion... avec on remue des montagnes! Et on se prend de folie pour restaurer une ID par exemple... mais il faut que tu saches aussi que je possede depuis tres longtemps cette voiture et que cela fait tres longtemps que je revais de la rendre à nouveau ne serait-ce que roulante... Mais pendant tres longtemps, je n'ai eut ni la place, ni le courage....
Pour ce qui est de la rouille, j'utilise de l'acide phosphorique... ça se trouve en pharmacie (il faut souvent commander) et il se peut que l'on te réponde que c'est vendu avec ordonnance... (ce qui est vrai!) Change alors de cremerie en expliquant bien pour quoi c'est faire.  J'ai payé les 900ml environ  25,00 euros... Je le dilue à la louche 60% d'acide pour 40% d'eau... Je neutralise tout ce qui est rouille avec ça... Ne pas hésiter a faire un second ponçage apres et a réappliquer. Il est pas mal aussi d'essuyer tes applications dans les 5mn...
Sinon, tu as le "destructeur de rouille" de chez Julien qui est de l'acide phosphorique dilué... Mais ça revient plus cher, puisque c'est environ 15 euros les 25ml...
Moi, j'ai acheté mes 900ml il y a un an et demi et il m'en reste encore!
Voila-voila...
Merci de tes visites! A bientot!
 
PS: n'hesites surtout pas a me tutoyer!!!

julien 25/07/2006 13:57

salut jerome sais tu a combien les 2 traction sont parties

Jérome BC 26/07/2006 10:34

Salut julien!Heu, pour les tractions, j'sais plus trop, mais je cois que l'une est partie à 1200 € et l'autre à 1500€...Je me renseignerai aupres des personnes  qui ont un peu + suivit que moi...!A +!

eric cpn 25/07/2006 10:46

Comme toujours, bon boulot jérôme et je suis content de te voir enfin sur la partie mécanique.
Pour les pièces de culbuterie, je les ai même passé à la brosse douce. Je pense que tu a bien regardé mais férifie bien l'etat des axes de culbuteurs, qu'ils ne soient pas marqués. Idem pour les poussoirs de culbuteurs.
Maintenant pour l'appairage des pièces, seuls les soupapes, chemises, piston, (tiges de culbuteurs et poussoirs à la rigueur)) doivent etre repérés pour etre remontés au meme endroit.
Bon courage et à bientot.

Jérome BC 26/07/2006 10:15

Salut Eric!Ravi de te lire! d'autant que si j'ai bien compris, tu es sur le continent africain pour quelques temps!Fallait le dire... je t'aurais fais rouler ton break19  et ta 23 pendant ce temps....!!!! (je plaisante biensur!)Merci pour les infos!Les axes et poussoirs présentent pas mal du tout... Pour l'instant, pas de réelle mauvaise surprise....A bientot!