Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>


 




Mis à jour le 22/02/2007 + 01/03/2007

 

 

 




 


 


 




 

Voici une mise à jour non-pas sur les travaux en eux-meme, mais sur un petit procédé en cours de mise au point qui mine de rien pourrait me fait gagner pas mal de temps...

 






C'est bien connu, l'ennemi juré de tout restaurateur automobile, c'est la rouille... 

Et le probleme se pose pour la moindre piece, petite ou grosse...:  Mais comment donc supprimer au maximum cette fameuse rouille...?Comment faire pour détruire la souche au plus profond...?

En général, je brosse..., je ponce..., je rebrosse..., je traite à l'acide..., je reponce...

Et croyez-moi, pour un support de batterie comme ci-dessus, c'est long... sacrément long...

Et je ne vous parle meme pas des recoins!

Et alors quand arrivent les petites pieces...: Vogue la galère...!

Ne serait-ce que si je prends l'exemple des toutes petites pattes de fixation des tubes hydraulique... En tout, il doit y en avoir une bonne trentaine... Et toutes sont a gratter er à repeindres car toutes sont rouillées...!

Ou bien voyez également ci-dessus les pattes de maintien d'écran thermique d'échappement...: Rouillées jusqu'a l'os!!!

Bref je ne vous fais pas un dessin, mais pour dérouiller tout cela il me faudra (faudrait!) des heures...





 

 

 

 

 

 

 

Le probleme de la rouille se pose aussi pour l'electrozingage...

 

Exemple ci-dessus avec les écrous-tubes de pompe à eau et pipe d'admission....

Gilles, l'electrozingueur en chef de la visserie de mon ID (par le biais de mon pote Bruno!) ,a reussi (on se demande comment!?) a en zinguer certains pourtant forts rouillés, Mais pour d'autres le traitement se révèle impossible...

Pourtant apres les multiples brossages que j'y avais apporté ainsi que les bains d'acide infligés par Gilles avant zingage,  n'ont pas suffit à retirer la totalité de la rouille... donc ça n'accroche pas...

 

 

Bref comment faire pour dérouiller en profondeur sans se fatiguer... tout en allant dans les moindres recoins... et ce  en restatant à la maison avec les moyens du bord....????

Impossible me direz-vous!!! Et bien c'est sans compter sur les ressources du net...:

Par le biais du forum Gazoline, j'ai visité ce site:  http://la500pourlesnuls.free.fr ...  Son auteur décris une petite méthode le dérouillage par electrolyse ( ici )qui ne m'a pas laissé du tout indifférent...  (A voir aussi la sableuse maison ) Un grand bravo à lui!

 

 Il faut dire que c'est le genre de petit procédé dont je suis assez friand, meme si c'est parfois que pour le fun... ou presque...! (voir electrozingage )



Ni une ni deux, j'ai biensur tenté l'experience en y mettant mon petit grain de sel...:

C'est vraiment tres simple, voici comment je m'y suis pris:

 

 

 


-Une bassine plastique de 30 litres

-3 tampon jex en acier inoxydable

 

 

-3 kg de cristaux de soude (au rayon lessive du supermarché 0,74euros/kg)

-12 litres d'eau du robinet (approximatif)

- un générateur de courant 12 Volts de forte intensité (10/20A) (Alimentation de PC, Chargeur de batterie...etc. )

- du fil electrique

 









L'alimentation 12V que j'utilise pour le zingage, n'est pas assez puissante. J'ai donc récupéré une vieille alimentation de PC fonctionnant encore...







Tel qu'elle est au départ, une alimentation de PC ne démarre pas lorsqu'on la branche sur du 220V. Il faut relier la la borne 3 à la borne 4 (vert et noir en général) sur la grosse prise enfichable (celle qui alimente la carte mère).

Une fois strappée, il suffit de récupérer un fil jaune et un fil noir sur une des prises sortant de l'alim (prise d'alimentation des lecteurs de cd par exemple).

On branche l'alim sur le 220 et magie, on a du 12V 16A avec nos fils noir et jaunes. (jaune + ; noir  - )

 

(Si l'on souhaite utiliser un chargeur de batterie, c'est on ne peut plus simple: La pince + est reliée au tampons Jex, la pince - à la piece à traiter et roule ma poule... )




Je relie les 3 tampons jex entre eux avec du fil de fer, et le tout est relié au plus du générateur (fil jaune)






Je mélange les cristaux de soude à l'eau du robinet...







J'avais mis un accéssoire d'aquarium pour rmettre l'eau en movement..., je l'ai retiré par la suite, vu que cela n'apportait rien.





 

 

 


Je récupère quelques pieces bien rouillées qui seront directement reliées au - .






Admirez avant...

 

 

Pendant...

ça bouillonne et ça chauffe petit à petit l'eau, mais c'est normal!

Puis au bout de 2h30 je ressort le tout...


 





c'est assez bizarre... la rouille est toujours là, et une pellicule noire c'est déposée sur le métal...

 

 

 

 

 






Juste à la spatule, la rouille s'en va toute seule...

 

 

 

 

 

 

Donc j'essuie tout au chiffon, et je passe 30 secondes a peine a la brosse métalique (quand je dis 30 secondes, c'est vraiment 30 secondes!!! ça s'en va vriment tout seul!)





Jugez le résultat... a part une petite patte de support qui ne devais pas etre bien en contact , tout le reste est totalement sans rouille...

Magique!







Plus de rouille, mais on devine bien où elle se situait!






 


 

 A présent elle se  retrouve en partie au fond du bac...

 

 

 






Nouvel essai avec un peu tout ce qui me tombe sous la main...

J'y mets meme de la tuyauterie hydraulique (alliage a base de cuivre) bien rouillée pour voir le résultat...







Lorsque c'est en route, l'eau se trouble... il faut ressortir les pieces pour avoir une idée de l'avancement du traitement...

 







Au bout de 2 heures 2 heures 30 (à la louche), je ressort le tout...

A ce stade, on pourrait croire qu'il n'y a rien de changé... les pieces apparaissent a premiere vue a peu pres dans le meme état...





A peu pres seulement! Car une fois essuyé et brossé rapidement, l'aspect est tout autre...







Plus de rouille! reste plus que la ferraille! La pure, la dure!







Il va etre aussi interressant de voir ce qu'il c'est passé interieurement, lorsque j'aurai retiré ce boulon cassé... Ce sera tres certainement toujours rouillé, mais est-ce que la rouille se décollera comme pour l'exterieur...?

 





A présent, je suis certain que si ce support de protection thermique était envoyé au zingage, il n'y aurait plus aucun probleme d'accroche... Cette méthode à l'air encore plus redoutable que n'importe quel acide...!

 






Troisieme et dernier essai avec le support de batterie...

 





Il a l'avantage (ou l'inconvénient!, ça dépend ou on se place!) d'etre bien rouillé..., d'avoir pas mal de recoins bien inaccéssibles..., et pour pimenter le tout, il reste un peu de peinture par endroits...! 

 






J'ai vu un peu petit avec mon bac de 30 litres...

 

Du coup, je le passe, en gros, 2 heures dans un sens et deux heures dans l'autre...

(Peu importe le temps de toute façon, vu que pendant ce temps on peut faire autre chose!!!)






Le voici a sa sortie de bain...





La peinture se décolle toute seule jusqu'au moindre petit recoin...

 





Quant à la rouille....

 

 


apres un petit brossage...

 


 

 elle a bel et bien totalement disparu!!!

 

 

 


 Je crois que le principe va etre adopté en ce qui me concerne!!!

 

Merci de vos déja nombreux commentaires!

Si vous tentez l'experience, n'hésitez pas me faire remonter vos impressions, améliorations ou déboires...!

 



 

 



Mise a jour: 22/02/2007

 

Suite a cet article, Vincent aussi a testé le procédé... mais de façon un peu plus professionnelle!

Je vous livre donc ses tres interressantes observations qu'il m'a fait parvenir par mail...:

 


 

 

J'ai donc fait une mixture de 15L d'eau chaude avec 3Kgs de cristaux de soude. Electrode positive avec des éponges "tampons jex". J'ai réglé mon générateur de tension à 12V en limitant le courant à 10A. Démarrage en 12V/10A. Au bout de 2h30 la tension à chutée à 10V pour 10A toujours. Le dérouillage est satisfaisant mais il reste quelques traces par endroit. L'eau est tiède...


 





Deuxième essais à 12V puis à 16V. L'intensité circulant dans le bain est de 13A à 12V et de 20A à 16V. Donc plus la ension augmente plus l'intensité augmente. Autre chose, il faut minimum une alimentation capable de délivrer 12V/13A ! Le dérouillage est très bien, et l'eau est chaude.

 






Aujourd'hui troisième essais avec une alimentation 40V/100A ! Il y a de la marge pour les essais !! Là j'ai mis une pièce rouillée et partiellement recouverte de peinture. L'intensité à 12V était seulement de 5A. Donc la peinture offre une résistance supplémentaire au courant. J'ai donc réglé la tension à 24V en obtenant une intensité de 10A (normale). Au bout de 3h, l'intensité a augmenté jusqu'à 25A (double de l'intensité en 12V de la veille)! Comme la peinture a été détruite, il est normale que l'intensité ait
augmenté. L'eau est très chaude, la peinture a presque totalement disparu, et la rouille inexitante.

 

 

http://jerome.bece.free.fr/Blog/2007%2002%2021/imgcol/_00001.jpg


J'ai aussi mesuré le Ph de ma solution au tout début, après mes deux premiers essais et après le troisième. Résultat, le Ph est identique ! Soit un Ph de 12 avec les paramètres ci-dessus. La concentration en soude ne semble pas diminuer après les différentes électrolyses. C'est donc très intéressant pour la longivité de la mixture (à 4 euros les trois kilos, c'est bien comme nouvelle).

 

 

 

 


 


 

 

 

 


 




Le nettoyage des pièces à la sortie du bain a été effectué à la brosse de nylon (ma veille brosse à dents, ou celle de tous les jours de Madame, je sais plus... oups ! je verrai bien ce soir !), et au tampons jex. Je pense que le nettoyage serait optimum à la brosse en laiton sur perçeuse par exemple (brosse acier trop dur pour ne pas trop rayer les pièces décapées). A essayer...


 


 

 

 


 

Sinon j'ai remarqué que les éponges inoxidables ont tendance à flotter sur le bain à cause du bouillonnement. Je pense remplacer les éponges par autre chose (plaques par exemple).


 


 


 



Un grand bravo et merci Vincent! Tres sympa de partager ces observations!


Vincent m'a également précisé au telephone que l'emploi d'un chargeur de batterie ne devrait etre efficace que si il est (si il le fait!) en position démarreur...

Idem pour une alim de PC: Si elle fait moins de 300W, ça risque de ne pas fonctionner...

 

 

A suivre?

 


 


 


 



Mise a jour 01/03/2007


 

Petite expliction de texte tres bien faite par Christophe (via les commentaires):


 


 

Concernant les problématiques d'intensité et de tension, j'ai quelques précisions à apporter (c'est l'ingé électrotechnicien qui parle) : ce qui compte, c'est l'intensité qui passe. C'est d'elle dont dépend le temps de traitement. En effet, il faut "donner" des électrons au métal pour faire sauter la rouille.


Par conséquent, pour une quantité de rouille donnée, il faut une quantité d'électrons donnée (elle peut même se calculer !), qui étalée sur un temps te donne une valeur de courant. Corollaire : plus tu as d'intensité, plus ça va vite ! La valeur de tension n'est qu'une conséquence de deux paramètres :


- l'intensité que tu fais passer (fonction de la surface de la pièce, de son revêtement, etc...)


- la conductivité du bain que tu utilises (plus il est résistif, plus la tension augmente à intensité égale, ou plus l'intensité baisse à tension égale)


Bien sûr, c'est assez théorique, car le métal sain compte aussi pour l'intensité, etc...


En conclusion, si tu veux aller vite, il te faut une alim trapue et une concentration élevée (pour réduire la tension aux bornes de l'ensemble). Sinon, tu peux remplacer les VA par des secondes...

 




Clair net et précis!

Merci Christophe!









                        
   










Dimanche 18 février 7 18 /02 /Fév 11:05
- Par Jérome BC
Ecrire un commentaire - Voir les 75 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

Bonjour, j'ai passé ma journée d'hier à gratter le même bac à batterie. Votre méthode paraît d'une efficacité redoutable surtout dans les coins ou on ne peut pas aller. Peut-on en savoir plus sur le matériel uftilisé et le processus de mise en oeuvre? En tous cas félicitations pour votre restauration de qualité, j'apprends dans vos différents reportages. Bonne journée.
Commentaire n°1 posté par GILBERT Alain le 18/02/2007 à 08h52

Merci Gilbert!

Heu...., sorry j'ai publié l'article par erreur sans l'avoir fini!

un peu de patience, je vais finir l'article au plus vite (surement entre midi et 2... on est dimanche matin, et je suis au boulot!!!)

Réponse de Jérome BC le 18/02/2007 à 09h10
salut jerome ton petit procédé m'interresse beaucoup car c'est vrai que gratter les pieces c'est vraiment chiant a la force mais faudrait que tu m'explique comment le faire avec un chargeur a batterie merci et bravo.
Commentaire n°2 posté par julien le 18/02/2007 à 16h45
Salut Julien,

Merci de la remarque, j'ai ajouté une petite phrase la dessus tu verras, c'est tres simple! Coté intensité, au ce doit etre surtout par rapport au volume de métal... pour commencer, mieux vaut essayer au mini, puis observer ce que cela donne...
Réponse de Jérome BC le 19/02/2007 à 21h59

Salut Jérome,


Et bien tu nous surprendra toujours avec tes manipulations chimiques ! Bravo ! Franchement c'est vraiment super ce procédé ! Pour ma part j'ai fait décapé chimquement le couvercle d'un filtre à air d'ID 5 pallier et le résultat est semblable à celui auquel tu arrives voir même plus, car je trouve que le travail de la société que a réalisé le boulot l'a baclé... Si tu veux je t'envoie une photo pour que tu puisses comparer ? Sinon ça marche aussi sur l'alu ? la soude et l'alu ne font pas bon ménage je crois (vieux souvenirs des cours de chimie !).


J'ai hâte d'avoir la suite du reportage que je puisse essayer à mon tour !


A plus, Vincent

Commentaire n°3 posté par Vincent le 18/02/2007 à 17h58
Salut Vincent!

Bon, ben pour l'alu , j'sais pas... ? Il faudrait que j'essaie avec un vieux morceau...
Mais je trouve la méthode vraiment efficace.
Merci 
Tres certainement a bientot!
Réponse de Jérome BC le 19/02/2007 à 22h03
Bravo une fois de plus pour cette expérience fort interressante!
J'avais utilisé de la lessive de soude egalement lors du passage de mes injecteurs dans un bac à ultrason. Je l'avais utilisé également pour autre chose mais je ne sais plus.

Cet article est vraiment interressant (comme le reste de ton blog d'ailleurs), je pense que je vais le sauvegarder quelque part car gratter c'est super pénible, et je n'ai pas compté non plus le nombre de brosse à perceuse que j'ai utilisé pour la restau mécanique de ma 23.

Donc bonne continuation à toi!
Commentaire n°4 posté par eric compernolle le 18/02/2007 à 23h31
SAlut Eric!

Et oui... on se refait pas...! C'est dingue les connaissances que l'on engrange lors d'une restauration...!!!
Moi aussi, entre le chassis et le moteur, je consomme une quantité  assez  importante de  brosse! Je pense que a present les petites et moyennes pieces auront droit a ce traitement...

Maintenant, faut voir aussi combien de temps ça marche... autant pour le bain, que pour l'alim... ça lui tire dessus quand meme!

A bientot Eric!
Réponse de Jérome BC le 19/02/2007 à 22h08
Génial le coup des tampons gex en inox, quand je pense que je me suis cassé le c.. à désosser une friteuse pour en récupérer des plaques...
Commentaire n°5 posté par Wirehead le 19/02/2007 à 01h31
Salut!
Et merci!
Pas mal du tout aussi ta solution pour les manchons rétractables!!!
L'avantage, c'est que l'on peut en faire de toutes les tailles.
bravo! je retiens!
http://wirehead.over-blog.com

Bonne continuation et bon courage !

J'adore les 4L! Remarque, quelque soit l'auto, c'est une bien saine passion qui nous anime là!
Réponse de Jérome BC le 19/02/2007 à 22h13
Y a pas à dire , t'es le Roi !!!

Cyril
Commentaire n°6 posté par cyril le 19/02/2007 à 14h34








.
Réponse de Jérome BC le 19/02/2007 à 22h20
salut jerome. je me demande  si ça marche avec la vieille peinture car je vois que  ça marche une petite partie mais avec une piece carrrement recouverte de peinture??? je pense que ça peut marcher car vu que quand on decape une piece avec de la vieille peinture il y a toujours de la rouille en dessous.
Commentaire n°7 posté par julien le 19/02/2007 à 18h35
Salut Julien!

Franchement, ça m'etonnerait pas que ça marche... A voir... je testerai surement dans les prochains jours!
Réponse de Jérome BC le 19/02/2007 à 22h14

Avec la peinture, ca marche tip top ! La soude et l'électricité décapent la pièce, et la peinture se décolle toute seule.


Par contre fait gaffe avec les métaux non ferreux, comme les pièces cuivrées, des fois tu as des réactions surprises...


Il te reste à tester l'anodisation d'alu avec ou sans colorant. ex V=http://www.rcgroups.com/forums/showthread.php?t=281650&highlight=anodizing désolé c'est en anglais...


4L, DS, ou Pijote peut importe, car effectivement la passion c'est le véritable moteur.

Commentaire n°8 posté par Wirehead le 19/02/2007 à 22h55
Salut gégé.

Quand est-ce que tu reviens nous voir sur le forum et parler de l'avancement de ta restauration ??

Concernant ta méthode d'electrolyse, mister bean avant fait un début de dossier sur cette méthode. En augmentant l'intensité du courant on obtiens de bien meilleurs résultats. Je crois qu'avec 25A il n'y a plus besoin d'utiliser la spatule pour décoller la rouille. Et en 1h30 une pièce comme le bac à batterie en ressort comme neuf.

En tout cas ça me rappelle mes cours de science physique au collège. Je connais cette méthode depuis un bail et je l'ai jamais utilisée.

PS : Attention à ne pas mettre en route ton alim de PC sans aucunnes résistances au bout. Ca finit par les faire griller. Pour éviter ceci brancher une petite ampoule 12V suffit à lui donner un recepteur et à ne pas faire tourner l'alim dans le vide. Si c'est une alim avec plusieurs raills 12V séparés, tu peux l'utiliser en même temps sur 2 bacs à la fois

@++ et j'espère te relire prochainement sur le forum de chevrons-passion.tk
Commentaire n°9 posté par Kuma007 le 20/02/2007 à 13h53
Salut Kuma

Oui je sais, j'ai manqué d'assiduité...! Sorry!

Toujours la meme excuse, mais elle est vétridique: Manque de temps! Pas facile a gerer tout ça avec la famille le taf et tout...

Je vais me depecher de regarder ce dossier qu'avait fait l'ami Bean!

Merci pour tes précisions forts utiles!

A tres bientot!
Réponse de Jérome BC le 21/02/2007 à 22h11
salut super si ça marche avec la vieille peinture et dommage que j'ai presque plus de piece a decaper
Commentaire n°10 posté par julien le 20/02/2007 à 16h51
salut
heureux que ça te plaise !
comme tu a dut voir sur les commentaires de mon site, il faut éviter les grosses pièces car apparemment cela peu fragiliser l'acier..; a voir

tibo
http://lafiat500pourlesnuls.free.fr
Commentaire n°11 posté par tibo le 20/02/2007 à 22h55
Salut Tibo!

Tu as été plus rapide!
je comptais te mettre un petit mot sur ton site! ce que je ferai quand meme d'ailleurs, ne serait-ce que pour remercier.
Un grand bravo pour cette methode.
Bon courage pour tes travaux,&  appels de phares aux 500 !!!
A+
Réponse de Jérome BC le 21/02/2007 à 22h16

Suite à la mise à jour, je précise que je réalise mes électrolyses avec un chargeur 6-12v 1,6 et 4A. La config qui marche le mieux est évidement 12V 4A, mais lorsque la concentration en soude est trop élevée la sécurité thermique du chargeur le coupe.... En 12v 1,6A pas de pbm, mais c'est plus long, même très long (24h pour mes cuvelages de phare).


En théorie, je pense que l’on peut utiliser du sel de cuisine à la place de la soude. Ca devrait être moins dangereux en cas d’éclaboussure mais cela devrait produire un peu de chlore mais je n’ai pas encore essayé…

 




 



 

Commentaire n°12 posté par Wirehead le 22/02/2007 à 22h11

Salut, Jérôme


Je vois que tu continues la chimie !


Concernant les problématiques d'intensité et de tension, j'ai quelques précisions à apporter (c'est l'ingé électrotechnicien qui parle) : ce qui compte, c'est l'intensité qui passe. C'est d'elle dont dépend le temps de traitement. En effet, il faut "donner" des électrons au métal pour faire sauter la rouille.


Par conséquent, pour une quantité de rouille donnée, il faut une quantité d'électrons donnée (elle peut même se calculer !), qui étalée sur un temps te donne une valeur de courant. Corollaire : plus tu as d'intensité, plus ça va vite ! La valeur de tension n'est qu'une conséquence de deux paramètres :


- l'intensité que tu fais passer (fonction de la surface de la pièce, de son revêtement, etc...)


- la conductivité du bain que tu utilises (plus il est résistif, plus la tension augmente à intensité égale, ou plus l'intensité baisse à tension égale)


Bien sûr, c'est assez théorique, car le métal sain compte aussi pour l'intensité, etc...


En conclusion, si tu veux aller vite, il te faut une alim trapue et une concentration élevée (pour réduire la tension aux bornes de l'ensemble). Sinon, tu peux remplacer les VA par des secondes...


Bon courage pour la suite (ma 11BL va pas tarder à retrouver son train AV !)

Commentaire n°13 posté par Christophe le 24/02/2007 à 17h43
Salut Christophe!

merci pour cette explication de texte fort interressante et instructive! J ecommence à compredre un peu mieux le procédé!
Ce qui m'étonne, c'est que cette méthode ne soit pas plus connu que ça dans le monde de la restauration...
Autre question que je me pose, qu'en est-il de la résistivitée du métal apres traitement? N'est-il pas plus cassant? C'est que ça doit lui brasser les molécules au métal quand meme...
Je vais rajouter tes précisions a  l'article!
Merci a toi et bonne continuation!
Réponse de Jérome BC le 25/02/2007 à 22h33
Bonjour à tous..

Pas mal ce truc de décapage, je retiens les valeurs 1kg pour 5 litres et 15 ampères protégés (chargeur de batterie) pour un résultat en ne ou deux heures pour un demi kg de feraille environ.. (ça doit être à peu près ça...) avec la transition des électrons du moins (rouillé) vers le plus (en inox)

J'espère que la méthode n'a pas de concéqences pour la suite sur le métal.

Un petit truc en passant : pour éviter que la brosse ne dépose du métal (soudure sur l'inox) j'utilise des brosses à poils en plastique contenant des grains de corindon (de couleur orange dns les bons magasin de bricolage) si elle est montée sur une petite disqueuse (à variateur) ralentie presque au mini s'est le top!
Commentaire n°14 posté par Fanch-c le 06/03/2007 à 23h00
Attention avec l'electrolyse..

Il y a un important dégagement d'hydrogène ( comme pour les recharges de batterie d'ailleurs )

Donc à faire dehors et ne pas regarder ses pièces avec la cigarette au bec ! ( je connais quelqu'un qui a été défiguré )

Attention aux courts circuits succeptibles de provoquer une étincelle.

Un bout de grillage plastic entre les électrodes ne serait pas du luxe..
Commentaire n°15 posté par Lea le 30/03/2007 à 14h06
Bonsoir

merci pour ces infos
existe t'il une difference entre la lessive de soude et les cristaux de soude melangés a l'eau
ce schema est il realisable avec de la lessive de soude dans un bac ?
merci pour votre réponse
cordialement
Commentaire n°16 posté par lokat le 07/04/2007 à 22h51

Salut!

Je ne pense pas qu'il y ai de grosses différences... Tu ne risques pas grand chose a tester mise a part griller ton alim!

Un pote a fait des essais  concluants en remplaçant les cristaux de soude par du gros sel... ça marche tres bien sauf que l'eau noirci tres vite. Et l'effet recherché est bien là!!!

Bon courage

A+

Réponse de Jérome BC le 08/04/2007 à 19h09
bonsoir et merci
c un pote qui m\\\'a indiqué le lien vers ce site
super on apprend plein de trucs
nous on est branché UNIMOG et TOY BJ et on derouille pas mal aussi
bref les engins nous servent a jouer aux bucherons
donc ca bidouille aussi un peu dans tous les sens
bon je tente et je vous tiens au jus (ouaf!!)
par contre j\\\'ai un vieux container poubelles et y a au moins 150 l de lessive de soude , j\\\'ai pas envie de faire une belle explosion !!!
qu\\\'en penses tu ?
la lessive toute seule ca marche bien aussi mais c long
Bye
Commentaire n°17 posté par lokat le 08/04/2007 à 19h22
Bonjour
Je voulais vous adresser mes félicitations pour cette technique, que j'ai testé ce week end et qui m'a bluffé par son efficacité. je n'aurais qu'une chose a dire: pourquoi ne l'ai-je pas testée plus tôt???

j'ai juste une ou deux questions:
j'utilise un chargeur de batterie relativement costaud (marqué 10A dessus, je n'ai pas encore vérifié l'ampérage qui y passe réellement) toujours est il qu'il décape un marteau très rouillé en un petit 1/4 d'heure, ni plus, ni moins. En revanche il chauffe beaucoup.Je copte y mettre un ventilateur pour abaisser un peu la temparature, ça ne fera pas de mal, mais est-il nécessaire de mettre une ampoule en série, et si oui, de quelle puissance?
j'ai mis comme indiqué 3kg de cristaux de soude dans 15L, mais ils ne se sont pas tous dissouts... normal ou pas normal? faut il remuer jusqu'à ce qu'ils le soient otus, parce que je trouve le bain plutôt efficace, j'imagine donc que l'eau est arrivée a saturation

Toujours est il que je dis chapeau bas, car cette technique est tout bonnement un gain de temps et une économie d'efforts énorme.

Merci encore
Commentaire n°18 posté par VIOLLET MATHIEU le 11/07/2007 à 08h20
bonjour 
genial
il faut pas moins  de 2h  il faut que sa bouillonne trenquilement 
pour moi je ne peut pas encore apporter d amelioration de ma part
bon courage pour la suite 
cordialement pluton
Commentaire n°19 posté par pluton le 19/09/2007 à 10h32
Merci!

Je vois que la méthode fait des émules, bravo!!!

Le lien que tu as mis en "site web" ne fonctionne pas .... dommage!

A une prochaine!
Réponse de Jérome BC le 20/09/2007 à 09h56
Bonjour , j'aurais voulu savoir si le derrouillage par electrolyse , pouvait s'appliquer sur des pieces  Chromées  en inox (et /ou) en metal

merci de votre réponse
Commentaire n°20 posté par Stéphane le 03/10/2007 à 10h37
Bonjour,

félicitation pour cet article. je l'ai mis en oeuvre dans le cadre de la restauration de ma golf. Ca marche, cependant j'ai une grosse mousse blanche et epaisse "comme une mer polluée" a la surface.
j'ai laissé 6 heures avec 3.5 A, pour traiter 4 petites pièces.
la rouille est bien partie, c'est bien l'esentiel, mais est-ce normal cette mousse?
Commentaire n°21 posté par bryan le 12/02/2008 à 20h56

Salut,

c'est merveilleux de voir l'entraide qu'il y'a ici , et je tiens à apporter ma simple contributon , ça  marche trés bien avec de la soude caustique; mais si je tiens à intervenir ici c'est pour la simple raison qu'il ya danger à utiliser de l'INOX et je vous invite à jeter un oil sur ce lien :
http://antique-engines.com/stainless-steel-electrodes.htm

Ce que j'ai compris c'est que l'inox est consommé trés lentement avec le chrome qu'il contient,en produisant automatiquement des chromates et vous vous retrouvez avec des chromates toxiques dans votre électrolyte. Ces composés peuvent causer de graves problèmes de peau et finalement, le cancer.  Chromate hexavalent est toxique.  Ces composés ne sont pas dispensés de la réglementation des déchets dangereux des ménages où il ya production de déchets. 

Je me permet de poster cette réplique  en pensant aux bien être de tout le monde , et si je ne l'avais pas fait je me serais senti coupable d'omission .Faire passer le savoir ....et vous en tirerez les profits par ricochet...

Jamel.

Commentaire n°22 posté par Jamel le 27/02/2008 à 00h23
anti_bug_fckBonjour,

Merci pour ce commentaire fort instructif.
En effet, dans le procédé décrit ci-desssus, j'utilise des tampons en inox...

Voici la traduction via google du lien que vous donnez:
 

http://antique-engines.com/stainless-steel-electrodes.htm

(Traduction tres approximative, mais on comprend l'essentiel ! )



"Pourquoi vous ne devriez pas utiliser des électrodes en acier inoxydable pour l'électrolyse
Beaucoup de gens utilisent l'électrolyse méthode de la rouille ne jurent que par la réduction de l'acier inoxydable, en déclarant (à tort) que ce n'est pas consommé, reste propre et semble en sécurité.
L'acier inoxydable est effectivement consommé lorsqu'il est utilisé dans le procédé d'électrolyse, bien que lentement. Le principal problème de l'utiliser est les déchets dangereux qu'elle produit. L'acier inoxydable contenant du chrome. Les électrodes, et donc le chrome est consommé, et vous vous retrouvez avec des chromates toxiques dans votre électrolyte. Ces dumping sur le terrain ou à l'égout est illégale. Ces composés peuvent causer de graves problèmes de peau et finalement, le cancer. Chromate hexavalent est toxique. Ces composés ne sont pas dispensés de la réglementation des déchets dangereux des ménages où il ya production de déchets.
Ces composés sont déjà suffisamment grave que la réglementation gouvernementale mandat "élimination des hexavalent chromate de 2007 pour la protection contre la corrosion."

Est-ce que votre électrolyte jaunissent? C'est un signe de chromates.

Si vous avez eu recours à l'acier inoxydable pour les anodes (électrodes positives), porter des gants de caoutchouc lorsqu'on travaille avec ou près de l'liquides. Si vous avez besoin de disposer de lui, de lui permettre de s'évaporer dans les poudres et de disposer des poudres dans des conteneurs scellés lors de vos locaux "déchets dangereux nettoyage jours".

Mieux - ne pas utiliser l'acier inoxydable, peu importe comment il est tentant."


Et effectivement, on se retrouve dans ce cas de figure. il est donc impératif de supprimer tout inox dans le procédé.

Bref, je vais essayer de revoir ma copie!

Merci pour ces infos!




Réponse de Jérome BC le 27/02/2008 à 11h41
Petite contribution personnelle inspirée essentiellement de ce site qui m'a permis de me lancer et d'obtenir les resultats suivants :
http://transalpmania.com/traitement.htm

Merci à tous
Commentaire n°23 posté par jacky le 18/08/2008 à 21h50
Merci pour toutes les précieuses infos aue vous donnez sur ce site .  Deux questions s'il vous plait: A part l'electrolyse auel liquide ou produit chimique puis-je utiliser pour derouiller des pistons coincés par la rouille dans leurs cylindres ,
 et 2: puis utiliser pour l' electroderouillage un e electrode positive en graphite.
Commentaire n°24 posté par Jacques MUTOMB MBAL DYEM le 17/09/2008 à 20h48
J ai utiliser un poste à souder que du bonheur avec une electrode pour torche arcair (graphite recouvert de cuivre )décapage impeccable et au bout d un moment le cuivre se dépose sur les surfaces electrolite (eau +lessive de soude )

pour démontage piston dans chemise essayer le passage au four de cuisine ou à pyrolise ou le chalumeau (opération de dilatation et refoidissement ) ou avec beaucoup de temps le degrippant
Commentaire n°25 posté par vairon le 27/09/2008 à 14h16
c'est vrai que c'est un problème cette histoire d'inox. car si on prend de l'acier, du cuivre ... en quelques minutes, l'anode est couverte de rouille et la réaction diminue. Ca se voit sur les aiguilles du chargeur, l'ampérage s'écroule...
Commentaire n°26 posté par appius le 05/11/2008 à 20h08
Un petit mot vite fait car j'ai beaucoup à lire...
-pour décaper l'alu : acide sulfurique (le même que pour les batteries) dillué plus ou moins 1vol d'acide pour 10 vol.
ça marche aussi pour le fer, les métaux non fereux et ça degraisse à merveille et décolle la peinture : enfin vous l'aurez compris je n'utilise plus que ça pour tout faire. Qu'est-ce que ça pourrait donner en électrolyse ? Qui vivra verra...
PS : si les restaurateurs amateurs sont peu informés sur les traitements (chimiques, électriques etc) c'est simplement parce-que ces procédés sont dangereux et réservés à un personnel formé et qualifié. En gros ne le faites pas...
Commentaire n°27 posté par saroule le 03/01/2009 à 02h05

éssayé donc avec un poste a souder a l arc
vous aurez toute la puissance
(attention a la vapeur c est explosif )
soude+electricité=h2o

Commentaire n°28 posté par christian van meulecom le 12/01/2009 à 17h39
Je remets la bonne adresse :
http://transalpmania.free.fr/traitement.htm
Merci
Commentaire n°29 posté par jacky le 20/03/2009 à 11h31
Très bien ton explication sur comment retire la rouille, et je voudrais te demande si cela ne te dérangerais pas si je recopiait tes texte avec tes imagine et qu eje les place su rmon site web pour le montré a mes camarade qui bricole.
Cordialement
Commentaire n°30 posté par alexandre le 01/04/2009 à 17h12
avec du sel de deneigement sa marche super aussi
Commentaire n°31 posté par xavio le 17/04/2009 à 17h46
bonjour j'ai des souci ,j'ai récupéré une alim de pc ,j'ai ponté la borne 3 et 4 de la broche carte mére , ensuite j'ai ésayé de mesure en sortie des broche pour lecteur cd , j'obtien entre le fil jaune et noir du 21v , entre le fil noir et rouge 10v et entre le fil jaune et rouge 11v

ou dois-je me branché réélement pour éviter tout probleme car il est dis dans le résumé au dessu que l'on devrai avoir du 12v donc je branche entre le fil jaune et rouge ?

merci
Commentaire n°32 posté par jérome le 22/04/2009 à 19h40
un site trés interessant ..
grace a votre site j'ai bricoler chez moi et j'ai réaliser le  procéder d'éléctrolyse même si je ne comprenais pas grand chose au chimie ..
et je suis arrivé ! :)
merci pour tes astuces ..
Commentaire n°33 posté par agence le 10/07/2009 à 23h25
Bonjour,
Je possède une collection de vieilles boites en metal type banania dont certaines sont très rouillées. A votre avis, est-ce que l'electrolyse pourrait fonctionner ?
merci
pan
Commentaire n°34 posté par pan le 14/07/2009 à 14h41
l'electrolyse c'est le pied, j'ai esseyé..... gratter la rouille tout facilement comme ça...
c'est à se pisser dessus cette electroliyse ça marche d'enfer.
de plus pendant que ca bosse tout seul tu fait autre choses

merci pour la combinne :-)))))))))

dany :-)
Commentaire n°35 posté par Dany le 28/07/2009 à 22h29
Bonjour,
Pour quelle raison utilisez vous des tampons Jex (metal) plutôt que du tube (ou plaque) cuivre qui posséde un meilleur coef de conductibilité (coef "Ro" en lettre grec) ?
Excelent article
Commentaire n°36 posté par jpb le 03/08/2009 à 11h23

Pour beaucoup de rénovation maison et moto, à chaque fois voici mon procédé :
- grattage du principal au grattoir
- utilisation de l'acide phosporique (ou destructeur de rouille Julien)
- brossage
- peinture anti-rouille immédiate
- puis peinture finale
J'ai fait des grilles extérieurs de terrasse + mon portail totalement oxydés et abîmés il y a 15 ans et depuis, ils n'ont toujours pas un poil de rouille.

Commentaire n°37 posté par Jean-Louis le 10/08/2009 à 10h16

Remarque complémentaire sur le procédé avec anode en acier inoxydable : Comme dit précédemment, il faut absolument proscrire l'utilisation du l'INOX. Le traitement électrolytique produit du Chrome Exavalent (appelé aussi Chrome 6 = CR6) qui est aujourd'hui un produit totalement proscrit car très dangereux pour la santé, selon la directive européenne 2000/53/CE concernant l'interdiction des métaux lourds au même titre que le Mercure, le Cadmium, et le Plomb.
De plus, la réglementation européenne REACH entrée en vigueur début 2007 parle de 30.000 substances chimiques qui devront impérativement être inventoriés et enregistrées au niveau de toutes les industries entre 2010 et 2013 selon le tonnage utilisé.
Donc, chacun doit contribuer au respect de l'environnement à son niveau, si minime soit-il.

Commentaire n°38 posté par Jean-Louis le 10/08/2009 à 10h35
Bonjour

J'ai trouvé le procédé interessant
J'ai essayé (avecalim de pc et chargeur de batterie)
Je suis satisfait a 100%
Je me demande juste si la peinture tient bien après !
Ps, je cherche un gros bac plastique pour traiter le chassis de ma jeep ...
Commentaire n°39 posté par Talvard Julien le 15/09/2009 à 15h04
Bonjour,
J'ai essayé votre système et c'est parfait!
Cela a pris un peu plus de temps, car j'avais beaucoup de peinture et mon chargeur ne fait que 5A.
Ma question est: Après combien de temps la solution de soude perd-elle  sont efficacité? Car je comptais la filtrer et l'employer ultérieurement.
Cordialement. 
Commentaire n°40 posté par Freddy Collot le 24/10/2009 à 14h12
bonjour et merci de partager vos experiance
je retape un fastback 1600 tl volksvagen
avec pas mal de chrome cabosse pas trop de soucis pour les redresser mais avez vous des idees pour rechromer les pieces?
produit ou autre?
merci d avance
Commentaire n°41 posté par jean-claude le 18/11/2009 à 05h38
Bonjour et merci pour toutes ces astuçes, une question cependant, pourait on utiliser un poste a souder a l'arc éléctrique ? de tel façon le réglage d'intensité serait plus facilité .
Commentaire n°42 posté par jack le 02/01/2010 à 11h51
Pour l'electrozingage il suffit d'inversser la polarité , le positif a la piece a traiter et donc le négatif sur le métal dont on souhaite recouvrir la piece, astuce aprise au  cours de mon séjour chez Merlin Gérin dans l'atelier de traitement de protection de pieces soumise a des contrainte assez dure.Voila et bonne année a tous. 
Commentaire n°43 posté par jack le 02/01/2010 à 11h57

bonjour et  merci pour tous les astruces

Commentaire n°44 posté par simon le 28/01/2010 à 20h59
bonjour jai essailler votre metode ca marche le seul probleme c'est mes deux alim
non aparament pas suporte alim pc et alim tipe cb  aurier vous un explication sacant que jai essaille 2 heur puit ancord 2 heur merci
Commentaire n°45 posté par soyer le 30/01/2010 à 23h37
Bonjour

voila j'ai essayé cette technique avec une alimentation de pc et tout a bien fonctionné pendant une demi heure puis impossible de remettre l'alimentation en route... et pourtant elle fonctionne toujours... Quel peut être le problème?
Commentaire n°46 posté par Julien le 02/02/2010 à 17h21
bonjour,

Je suis archeologue amateur et pour chaques trouvaille j'execute une electrolyse quand il s'agit de metaux,generalement bronze de petite taille, mais je fais aussi de l'archeo militaire en particulier 39/45 donc il m'arrive de trouver des masse de fer/acier tres volumique voir trop , dernierement j'ai trouver une mitrailleuse 12,7 assez rouiller presence de gangues assez epaisse enfin bref le resultat de 65 ans sous terre, donc j'ai fait mon electrolyse dans un fut de 200l et resulat electrolyse d'une duree d'une semaine pour un resultat tres moyen en tout cas pas un rendu 0 rouille comme pour tes pices ... (alim chargeur de batterie 12volt et 1/2 paquet de cristaux de soude), donc ma question est  quel aurait ete l'alimentation parfaite pour avoir un decrassage optimum pour un minimum de temps ? si tu pouvais me donner quelques references car je suis de loin physicien et je fait un peu tout à la louche ^^

 merci
Commentaire n°47 posté par julien le 24/02/2010 à 16h17
je suis vert !!!
j'habite a 200 mètres de chez toi et j'ai passé deux ans a gratter la rouille de ma 2cv charleston et de mon HY a la main ...
j'essaie çà et j'essaie aussi de te voir pour en parler en direct ainsi que des vieux citrons... ton ID a fière allure, c'est du beau boulot, bravo !
en tout cas merci pour cette astuce.
@ bientôt
Commentaire n°48 posté par domi le 24/03/2010 à 08h37
super, je vais rassembler le matos et essayer de suite
Commentaire n°49 posté par yves le 27/03/2010 à 10h34

Bonjour, super tutoriel sur ce magnifique procédé. Actuellement je l'utilise pour de petites pièces avec un chargeur de batterie, en général 13-14 ampères sous 10 volts.

 

Pour des pièces plus volumineuses, pensez-vous que l'utilisation d'un poste à souder à électrodes fonctionnerait? Règlagble de 40 à 140 Ampères en sortie, cela devrait accélérer leprocessus non? (et les dégagements de chaleur et d'hydrogène forcément)

Commentaire n°50 posté par Ji le 21/04/2010 à 00h25

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés