Calendrier

Novembre 2014
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>


 




Mis à jour le 22/02/2007 + 01/03/2007

 

 

 




 


 


 




 

Voici une mise à jour non-pas sur les travaux en eux-meme, mais sur un petit procédé en cours de mise au point qui mine de rien pourrait me fait gagner pas mal de temps...

 






C'est bien connu, l'ennemi juré de tout restaurateur automobile, c'est la rouille... 

Et le probleme se pose pour la moindre piece, petite ou grosse...:  Mais comment donc supprimer au maximum cette fameuse rouille...?Comment faire pour détruire la souche au plus profond...?

En général, je brosse..., je ponce..., je rebrosse..., je traite à l'acide..., je reponce...

Et croyez-moi, pour un support de batterie comme ci-dessus, c'est long... sacrément long...

Et je ne vous parle meme pas des recoins!

Et alors quand arrivent les petites pieces...: Vogue la galère...!

Ne serait-ce que si je prends l'exemple des toutes petites pattes de fixation des tubes hydraulique... En tout, il doit y en avoir une bonne trentaine... Et toutes sont a gratter er à repeindres car toutes sont rouillées...!

Ou bien voyez également ci-dessus les pattes de maintien d'écran thermique d'échappement...: Rouillées jusqu'a l'os!!!

Bref je ne vous fais pas un dessin, mais pour dérouiller tout cela il me faudra (faudrait!) des heures...





 

 

 

 

 

 

 

Le probleme de la rouille se pose aussi pour l'electrozingage...

 

Exemple ci-dessus avec les écrous-tubes de pompe à eau et pipe d'admission....

Gilles, l'electrozingueur en chef de la visserie de mon ID (par le biais de mon pote Bruno!) ,a reussi (on se demande comment!?) a en zinguer certains pourtant forts rouillés, Mais pour d'autres le traitement se révèle impossible...

Pourtant apres les multiples brossages que j'y avais apporté ainsi que les bains d'acide infligés par Gilles avant zingage,  n'ont pas suffit à retirer la totalité de la rouille... donc ça n'accroche pas...

 

 

Bref comment faire pour dérouiller en profondeur sans se fatiguer... tout en allant dans les moindres recoins... et ce  en restatant à la maison avec les moyens du bord....????

Impossible me direz-vous!!! Et bien c'est sans compter sur les ressources du net...:

Par le biais du forum Gazoline, j'ai visité ce site:  http://la500pourlesnuls.free.fr ...  Son auteur décris une petite méthode le dérouillage par electrolyse ( ici )qui ne m'a pas laissé du tout indifférent...  (A voir aussi la sableuse maison ) Un grand bravo à lui!

 

 Il faut dire que c'est le genre de petit procédé dont je suis assez friand, meme si c'est parfois que pour le fun... ou presque...! (voir electrozingage )



Ni une ni deux, j'ai biensur tenté l'experience en y mettant mon petit grain de sel...:

C'est vraiment tres simple, voici comment je m'y suis pris:

 

 

 


-Une bassine plastique de 30 litres

-3 tampon jex en acier inoxydable

 

 

-3 kg de cristaux de soude (au rayon lessive du supermarché 0,74euros/kg)

-12 litres d'eau du robinet (approximatif)

- un générateur de courant 12 Volts de forte intensité (10/20A) (Alimentation de PC, Chargeur de batterie...etc. )

- du fil electrique

 









L'alimentation 12V que j'utilise pour le zingage, n'est pas assez puissante. J'ai donc récupéré une vieille alimentation de PC fonctionnant encore...







Tel qu'elle est au départ, une alimentation de PC ne démarre pas lorsqu'on la branche sur du 220V. Il faut relier la la borne 3 à la borne 4 (vert et noir en général) sur la grosse prise enfichable (celle qui alimente la carte mère).

Une fois strappée, il suffit de récupérer un fil jaune et un fil noir sur une des prises sortant de l'alim (prise d'alimentation des lecteurs de cd par exemple).

On branche l'alim sur le 220 et magie, on a du 12V 16A avec nos fils noir et jaunes. (jaune + ; noir  - )

 

(Si l'on souhaite utiliser un chargeur de batterie, c'est on ne peut plus simple: La pince + est reliée au tampons Jex, la pince - à la piece à traiter et roule ma poule... )




Je relie les 3 tampons jex entre eux avec du fil de fer, et le tout est relié au plus du générateur (fil jaune)






Je mélange les cristaux de soude à l'eau du robinet...







J'avais mis un accéssoire d'aquarium pour rmettre l'eau en movement..., je l'ai retiré par la suite, vu que cela n'apportait rien.





 

 

 


Je récupère quelques pieces bien rouillées qui seront directement reliées au - .






Admirez avant...

 

 

Pendant...

ça bouillonne et ça chauffe petit à petit l'eau, mais c'est normal!

Puis au bout de 2h30 je ressort le tout...


 





c'est assez bizarre... la rouille est toujours là, et une pellicule noire c'est déposée sur le métal...

 

 

 

 

 






Juste à la spatule, la rouille s'en va toute seule...

 

 

 

 

 

 

Donc j'essuie tout au chiffon, et je passe 30 secondes a peine a la brosse métalique (quand je dis 30 secondes, c'est vraiment 30 secondes!!! ça s'en va vriment tout seul!)





Jugez le résultat... a part une petite patte de support qui ne devais pas etre bien en contact , tout le reste est totalement sans rouille...

Magique!







Plus de rouille, mais on devine bien où elle se situait!






 


 

 A présent elle se  retrouve en partie au fond du bac...

 

 

 






Nouvel essai avec un peu tout ce qui me tombe sous la main...

J'y mets meme de la tuyauterie hydraulique (alliage a base de cuivre) bien rouillée pour voir le résultat...







Lorsque c'est en route, l'eau se trouble... il faut ressortir les pieces pour avoir une idée de l'avancement du traitement...

 







Au bout de 2 heures 2 heures 30 (à la louche), je ressort le tout...

A ce stade, on pourrait croire qu'il n'y a rien de changé... les pieces apparaissent a premiere vue a peu pres dans le meme état...





A peu pres seulement! Car une fois essuyé et brossé rapidement, l'aspect est tout autre...







Plus de rouille! reste plus que la ferraille! La pure, la dure!







Il va etre aussi interressant de voir ce qu'il c'est passé interieurement, lorsque j'aurai retiré ce boulon cassé... Ce sera tres certainement toujours rouillé, mais est-ce que la rouille se décollera comme pour l'exterieur...?

 





A présent, je suis certain que si ce support de protection thermique était envoyé au zingage, il n'y aurait plus aucun probleme d'accroche... Cette méthode à l'air encore plus redoutable que n'importe quel acide...!

 






Troisieme et dernier essai avec le support de batterie...

 





Il a l'avantage (ou l'inconvénient!, ça dépend ou on se place!) d'etre bien rouillé..., d'avoir pas mal de recoins bien inaccéssibles..., et pour pimenter le tout, il reste un peu de peinture par endroits...! 

 






J'ai vu un peu petit avec mon bac de 30 litres...

 

Du coup, je le passe, en gros, 2 heures dans un sens et deux heures dans l'autre...

(Peu importe le temps de toute façon, vu que pendant ce temps on peut faire autre chose!!!)






Le voici a sa sortie de bain...





La peinture se décolle toute seule jusqu'au moindre petit recoin...

 





Quant à la rouille....

 

 


apres un petit brossage...

 


 

 elle a bel et bien totalement disparu!!!

 

 

 


 Je crois que le principe va etre adopté en ce qui me concerne!!!

 

Merci de vos déja nombreux commentaires!

Si vous tentez l'experience, n'hésitez pas me faire remonter vos impressions, améliorations ou déboires...!

 



 

 



Mise a jour: 22/02/2007

 

Suite a cet article, Vincent aussi a testé le procédé... mais de façon un peu plus professionnelle!

Je vous livre donc ses tres interressantes observations qu'il m'a fait parvenir par mail...:

 


 

 

J'ai donc fait une mixture de 15L d'eau chaude avec 3Kgs de cristaux de soude. Electrode positive avec des éponges "tampons jex". J'ai réglé mon générateur de tension à 12V en limitant le courant à 10A. Démarrage en 12V/10A. Au bout de 2h30 la tension à chutée à 10V pour 10A toujours. Le dérouillage est satisfaisant mais il reste quelques traces par endroit. L'eau est tiède...


 





Deuxième essais à 12V puis à 16V. L'intensité circulant dans le bain est de 13A à 12V et de 20A à 16V. Donc plus la ension augmente plus l'intensité augmente. Autre chose, il faut minimum une alimentation capable de délivrer 12V/13A ! Le dérouillage est très bien, et l'eau est chaude.

 






Aujourd'hui troisième essais avec une alimentation 40V/100A ! Il y a de la marge pour les essais !! Là j'ai mis une pièce rouillée et partiellement recouverte de peinture. L'intensité à 12V était seulement de 5A. Donc la peinture offre une résistance supplémentaire au courant. J'ai donc réglé la tension à 24V en obtenant une intensité de 10A (normale). Au bout de 3h, l'intensité a augmenté jusqu'à 25A (double de l'intensité en 12V de la veille)! Comme la peinture a été détruite, il est normale que l'intensité ait
augmenté. L'eau est très chaude, la peinture a presque totalement disparu, et la rouille inexitante.

 

 

http://jerome.bece.free.fr/Blog/2007%2002%2021/imgcol/_00001.jpg


J'ai aussi mesuré le Ph de ma solution au tout début, après mes deux premiers essais et après le troisième. Résultat, le Ph est identique ! Soit un Ph de 12 avec les paramètres ci-dessus. La concentration en soude ne semble pas diminuer après les différentes électrolyses. C'est donc très intéressant pour la longivité de la mixture (à 4 euros les trois kilos, c'est bien comme nouvelle).

 

 

 

 


 


 

 

 

 


 




Le nettoyage des pièces à la sortie du bain a été effectué à la brosse de nylon (ma veille brosse à dents, ou celle de tous les jours de Madame, je sais plus... oups ! je verrai bien ce soir !), et au tampons jex. Je pense que le nettoyage serait optimum à la brosse en laiton sur perçeuse par exemple (brosse acier trop dur pour ne pas trop rayer les pièces décapées). A essayer...


 


 

 

 


 

Sinon j'ai remarqué que les éponges inoxidables ont tendance à flotter sur le bain à cause du bouillonnement. Je pense remplacer les éponges par autre chose (plaques par exemple).


 


 


 



Un grand bravo et merci Vincent! Tres sympa de partager ces observations!


Vincent m'a également précisé au telephone que l'emploi d'un chargeur de batterie ne devrait etre efficace que si il est (si il le fait!) en position démarreur...

Idem pour une alim de PC: Si elle fait moins de 300W, ça risque de ne pas fonctionner...

 

 

A suivre?

 


 


 


 



Mise a jour 01/03/2007


 

Petite expliction de texte tres bien faite par Christophe (via les commentaires):


 


 

Concernant les problématiques d'intensité et de tension, j'ai quelques précisions à apporter (c'est l'ingé électrotechnicien qui parle) : ce qui compte, c'est l'intensité qui passe. C'est d'elle dont dépend le temps de traitement. En effet, il faut "donner" des électrons au métal pour faire sauter la rouille.


Par conséquent, pour une quantité de rouille donnée, il faut une quantité d'électrons donnée (elle peut même se calculer !), qui étalée sur un temps te donne une valeur de courant. Corollaire : plus tu as d'intensité, plus ça va vite ! La valeur de tension n'est qu'une conséquence de deux paramètres :


- l'intensité que tu fais passer (fonction de la surface de la pièce, de son revêtement, etc...)


- la conductivité du bain que tu utilises (plus il est résistif, plus la tension augmente à intensité égale, ou plus l'intensité baisse à tension égale)


Bien sûr, c'est assez théorique, car le métal sain compte aussi pour l'intensité, etc...


En conclusion, si tu veux aller vite, il te faut une alim trapue et une concentration élevée (pour réduire la tension aux bornes de l'ensemble). Sinon, tu peux remplacer les VA par des secondes...

 




Clair net et précis!

Merci Christophe!









                        
   










Dimanche 18 février 7 18 /02 /Fév 11:05
- Par Jérome BC
Ecrire un commentaire - Voir les 75 commentaires
Retour à l'accueil

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés