03 nov 2005 Visserie + Peinture à base d'époxy

Publié le par Jérome BC

 Visserie:

 Comme je l'avais déja expliqué, une partie de la visserie est confiée à Bruno (mon pôte de tjrs...) qui devrait l'électrozinguer à son boulot dans la Nièvre (58).

  Au départ, on pensait ne pas avoir à brosser la visserie pour la dérrouiller. Cela devait se faire mécaniquement...

   Le résultat escompté, n'a pas été flagrant mais tout de même très intérrèssant...:

 Certes il restait de la rouille, mais la visserie est ressortie "polie" (ou patinée, c'est selon), et un peu enrobée (surtout les filtages) d'une fine péllicule grise... Du coup Bruno, ne pouvait pas électrozinguer la visserie tel quel,  il est donc redescendu avec en Limousin  pour brossage. (voir sujet précédent)

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

Etat dans lequel la visserie est partie dans la Nievre...

  -------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

Voici les photos prises par Bruno de cette 1ère intervention ainsi que ses commentaires...:

 

 

Machine:
Voila le bol proprement dit: un bati (solide), une cuve (en rouge)
rev
étue de caoutchouc, un moteur (le truc jaune sous la cuve) couplé
a
un syst
ème vibreur, un boitier de commande (simplissime: Marche, Arret, Arret d'urgence,  Mise sous tension ). La poignée au dessus de la cuve permet de la faire basculer pour en évacuer le contenu dans le bac à trous situé devant (là

o
ù
il y a de la sciure).

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cailloux:
Pour derrouiller
la visserie, l'opérateur a mis dans le bol environ 15
kilos de ces cailloux.

  -----------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

 

 

 

 

 Ca vibre 1 et 2:

 

 

 

 

 

 

 

 

   Elles sont floues puisque l'opération est en cours, les cailloux "roulent et frottent" la visserie grace aux vibrations. Ce traitement a duré env 1H00.

  ------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

 

 

 Pas de photos des pièces après, elles étaient un peu derrouillées, et patinées d'un genre de camboui, dù au lubrifiant d'usinage dont le bol et les cailloux sont maculés mélangé aux résidus de rouille.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

La suite, vous la connaissez (brossage => voir sujet précédent).

 Prochaine étape: l'électrozinguage proprement dit.

 

Mais vous le verrez,  par une autre technique que celle du "trempage", notamment utilisée par Othello ( http://www.citrothello.net et son article sur l'électrozinguage: http://www.citrothello.net/TEK%20ZINGUAGE.htm ).

Bruno va utiliser une technique avec des "rouleaux" (du moins je crois!).

 Rendez-vous sur ce blog très prochainement pour + d'infos...

  

 

  Un très GRAND merci et BRAVO à toi Bruno!!!

 

 

 

 

 

 

 

   

 

 

 

 

 

 De mon coté, je suis toujours dans la barbouille, mais cette fois ci, directement sur le chassis.

 

-----------------------------------------------------------------------------------------

 

Premiére couche de peinture (bi-composant spéciale chassis, à base de résines époxy) sur notamment le tour de toit, la plage arrière, les montants... etc.. Le plateau, qui ressemble par endroit à une passoire, attendra d'avoir été refait pour avoir droit à sa couche de peinture spéciale chassis..

---------------------------------------------------------------------------------------

Vraiment parfaite à mettre en oeuvre cette peinture! Rien à voir avec la peinture de grande surface... elle est tout dabord beaucoup + liquide une fois le diluant (25%) et  le durcisseur 25%) mélangés (ce qui implique un réglage de pistolet totalement différent...), et très "agréable" à appliquer, avec un "tirant" exeptionnel! On peux même insister sur certains endroits sans risques de coulures! Quant on y a gouté, je crois qu'il sera difficile de repasser à la peinture courante...

 

 

 

 ------------------------------------------------------------------------------------------

  

 

 

AVANT....

 

 ----------------------------------------------------------------------------------------

 

  APRES....!

 

  

----------------------------------------------------------------------------------------

    

 

 

 

 

Un très grand merci à L. de m'avoir vivement conseillé cette peinture...!

  

 

--------------------------------------------------------------------------------------------

Le radiateur est bien entartré...

 

 

 

 

 

Avant d'utiliser la manière très musclée (acide) , je commence par un peu + doux...: critaux de soude... 1kg dans le radiateur rempli d'eau tiède pendant 48 heures. Si cela ne suffit pas je vais essayer un produit type "Viakal"... Et si vraiment rien n'y fait: acide! ...Chloridrique ou phosphorique... Je ne me suis pas encore décidé...

 

 

 

 

 

 

 

 

 Vu que je n'arrive pas a trouver de plancher d'occasion "sain", je pense que le plancher sera réparé avec de la tôle plate... A suivre très bientot...

 

 

 Elle était belle au mois de juin 2005, non...???

  

 

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>